Icon Sport

26e journée Top 14 - Bayonne-La Rochelle (45-12) - La foudre tombe sur Bayonne, relégué d'un rien

La foudre tombe sur Bayonne, relégué d'un rien

Le 23/05/2015 à 18:13Mis à jour Le 23/05/2015 à 18:44

Bayonne évoluera l'an prochain en Pro D2 malgré son large succès, bonus offensif à la clé, contre La Rochelle (45-12). Il s'en est fallu d'un rien puisque Grenoble a perdu à Lyon (29-24). Et le gain du bonus défensif permet au FCG de rester en Top 14... aux dépens de Bayonne.

Scénario cruel à Jean-Dauger où les Basques ont attendu plusieurs minutes et la fin du match entre Lyon et Grenoble pour savoir s'ils étaient relégués. Finalement, le bonus défensif glané par Grenoble envoie l'Aviron à l'étage inférieur. Immenses regrets pour des Bayonnais qui ont tout mis en œuvre pour sauver leur peau face à La Rochelle. Les Basques ont passé la ligne d’en-but des Jaune et Noir à sept reprises pour obtenir une victoire à 5 points (45-12). Qui finalement ne servira à rien. Gros moment de tristesse pour Bayonne qui devra très vite relever la tête et trouver un projet cohérent pour ne pas végéter dans l'antichambre du Top 14.

Suspense et larmes à Jean-Dauger

Soudés comme ils l’ont été tout au long de la partie, les joueurs bayonnais ont attendu les résultats de Brive et de Grenoble en cercle. Le boulot, ils l'avaient bien fait. Leur copie rendue a même été parfaite face à des Rochelais, maintenus, qui ont joué le jeu un temps avant de totalement se relâcher. Sept essais inscrits (avec autant de marqueurs différents), il n’y avait rien à dire. Sauf que, malgré cette performance de haut vol, les Basques sont condamnés à jouer en Pro D2 la saison prochaine. Pour rester dans l’élite du rugby français, ils devaient compter sur une défaite à 0 point de Grenoble ou sur une victoire sans bonus de Brive. Le scénario n'a pas voulu leur sourire au contraire des deux autres équipes sur la sellette.

Spectacle de désolation sur la pelouse de Jean-Dauger lorsque les informations des autres stades leur sont parvenues. Roumieu n'a pas pu retenir ses larmes, tout comme le jeune Etrillard, pur joueur formé à Bayonne. L'Aviron descend, c'est désormais une certitude. Le maintien s'est joué au-delà des 50 points, c'est dire le niveau du Top 14. Quoi qu'il en soit, un club mythique du rugby français quitte le Top 14 aujourd’hui. Le plus dur reste à venir pour Bayonne qui va devoir très vite se reconstruire...

Contenus sponsorisés