Icon Sport

Arnaud Héguy (Biarritz): "Grenoble, l’un des plus gros choix que j’ai eu à faire dans ma carrière"

Héguy: "Grenoble, l’un des plus gros choix que j’ai eu à faire dans ma carrière"

Le 06/04/2014 à 12:45

A 29 ans et après avoir connu deux clubs, Bayonne et Biarritz, Arnaud Heguy va quitter son Pays basque natal pour rejoindre le FC Grenoble ou il vient de signer un contrat de deux ans .

C’est officiel, vous quittez le Biarritz Olympique direction Grenoble.

Arnaud HEGUY: Oui je vais à Grenoble. J’ai signé pour deux saisons. Il me restait deux ans de contrat avec Biarritz et je possédais une clause libératoire en cas de descente en Pro D2. J’avais plusieurs opportunités. Ce choix me permet de rester dans le Top 14. C’est un club qui depuis deux ans et sa remontée en Top 14 évolue au plus haut niveau avec un projet derrière. C’est un choix forcément très compliqué pour ma part car je vais quitter pour la première fois la région. Le choix était aussi difficile par rapport aux trois années qu’on venait de vivre au Biarritz Olympique. Partir à Grenoble est l’un des plus gros choix que j’ai eu à faire dans ma carrière.

Etait-il impossible pour vous de continuer avec Biarritz en Pro D2 ?

A.H: C’était envisageable. Mais quand on a l’opportunité d’évoluer en haut, en tant que compétiteur on est toujours attiré par le plus haut niveau. Mais je n’étais pas fermé à rester au Biarritz Olympique. Ça s’est passé comme ça. C’est mon choix et j’espère que tout le monde le respectera.

" Aujourd’hui, partir loin va aussi peut-être me faire du bien"

Le Basque est voyageur, vous devriez vous adapter sans difficulté ?

A.H: Ça sera à moi de m’adapter et de m’intégrer le plus rapidement possible. Je n’ai pas de doute sur ce côté-là. Le départ de Bayonne n’avait pas été facile pour moi puisque j’avais été formé à Bayonne. Partir à Biarritz me permettait de rester dans la région et j’ai pu garder près de moi ma famille, mes amis proches. Aujourd’hui, partir loin va aussi peut-être me faire du bien, me faire évoluer en me confrontant à autre chose. Dans ce choix, tout est réuni aujourd’hui pour que je continue à progresser et à jouer au rugby au plus haut niveau. Dans un premier temps je vais chercher du temps de jeu, à m’exprimer, et surtout gagner une place de titulaire et jouer un maximum de matchs. Grenoble a des ambitions, je vais essayer d’apporter ce que je peux pour l’aider à entrer dans ses objectifs.

Comment se sont déroulées les premières relations avec votre futur club ?

A.H: Dès les premiers contacts et ensuite chaque fois que j’ai eu à faire à eux j’ai senti que ça se jouait beaucoup sur les relations humaines. Ça me convient très bien. On verra ensuite sur le moment. C’est un club qui a des valeurs, des ambitions, c’est une grande ville. Il y a encore deux ans, ils étaient en Pro D2. Il y a encore un mois, ils jouaient la place dans les six, même si sur la fin c’est un peu plus difficile. C’est un club qui grandit et qui me correspond bien notamment sur ces relations humaines qui sont pour moi importantes. Il y a ces deux ans qui arrivent, et si ce sont deux belles années, pourquoi ne pas poursuivre un peu plus longtemps l’aventure.

Contenus sponsorisés
0
0