Other Agency

L’Usap, tête froide

L’Usap garde la tête froide
Par Rugbyrama

Le 01/10/2009 à 15:27Mis à jour

Après un net succès contre Clermont (19-3), Perpignan va tenter de confirmer à Biarritz samedi. Les Catalans, leaders en pleine confiance, ne s’emballent pas pour autant. Ils savent qu’ils passeront un test à Aguilera.

Clermont était jusqu"à samedi dernier ce qui se faisait de mieux. Solides, complets, confiants, les Auvergnats n"étaient pas leaders pour rien. Et puis il y a eu cette merveille de match à Aimé-Giral. Devant leur public, les Perpignanais ont fourni une prestation de très haute facture, surclassant les Clermontois et se payant le luxe de prendre le point de bonus offensif. "Depuis trois ans que j'entraîne cette équipe, on n'avait jamais réalisé une telle entame", se réjouissait l"entraîneur des avants Bernard Goutta à l"issue de la rencontre. Après un début de saison un peu poussif, l"Usap semble avoir franchi un cap le week-end dernier.

S"ils ont le sang chaud, les Catalans gardent toutefois la tête froide. Leur première place au classement ? L"entraîneur Jacques Brunel n"y prête pas d"attention particulière : "Il ne faut pas se tromper, aujourd'hui les leaders sont Clermont et Castres. Au classement britannique, ils sont en tête. Dans cette compétition, le fauteuil de leader peut changer à chaque journée" .  Leur jeu ? Encore très perfectible. "Nous avons un potentiel toujours intéressant mais nous n'allons pas encore au bout de nos intentions", pointe l"ancien membre du staff tricolore.

Brunel: "Etre plus performant dans le contenu"

Non, la machine catalane ne s"emballe pas. Le président Goze appelait d"ailleurs à "relativiser" après le succès contre Clermont. " On a reçu cinq fois sur huit journées, on pourra faire un vrai premier point de passage après dix journées ", expliquait-il. D"ici là, l"Usap se sera déplacée à Biarritz et Paris, avant d"enchaîner avec les réceptions de Castres et Toulon. Le voyage au pays basque samedi permettra de se faire une première idée. Chez des Basques invaincus depuis quatre journées, les champions de France passeront un véritable test. Le BOPB " possède des joueurs internationaux à tous les postes clefs, des joueurs de très grande qualité, analyse Jacques Brunel. Et puis, on sent le club serein cette saison. Après leur défaite inaugurale à domicile face à Castres, il n'y a pas eu de remous, ni d'impatience. Biarritz est vraiment solide."

" Ce que l'on voudrait surtout par rapport à nos précédents matches à l'extérieur (défaites à Montpellier et Bourgoin et victoire au Racing Métro, NDLR), c'est être plus performant dans le contenu de notre  match ", conclut le coach catalan. D"ailleurs, si Biarritz gagne, il pourrait prendre la première place du classement. Mais le plus important n"est pas là pour l"Usap. Après la communion d"Aimé-Giral le week-end dernier, tout Perpignan attend une confirmation.

Contenus sponsorisés