Icon Sport

Tournoi de Colomiers : France 7, les adversaires des Bleus à la loupe

Tournoi de Colomiers : France 7, les adversaires des Bleus à la loupe
Par Rugbyrama

Le 10/07/2019 à 10:52Mis à jour Le 11/07/2019 à 17:48

SEVENS - L’équipe de France à 7 a rendez-vous ce week-end avec les meilleures nations européennes à Colomiers pour tenter de gagner son ticket pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020. Coup de projecteur sur la Hongrie, l’Italie et le Portugal, les trois adversaires des Bleus en phase de poules.

Auteurs d’une belle saison en Sevens Series, marquée par deux finales consécutives aux Tournois de Vancouver puis de Hong Kong, les Bleus se savent attendus à Colomiers. D’autant qu’ils ont marqué les esprits au tournoi de Moscou, avec six victoires en six rencontres. Ils font logiquement partie des favoris de ce Tournoi de qualification olympique, au même titre que l’Angleterre et l’Irlande. Malgré ce statut, "il n’y a aucune équipe à prendre à la légère" assure Stephen Parez, demi de mêlée des Bleus.

Les Bleus devront donc en découdre avec la Hongrie, le Portugal puis l’Italie pour espérer se qualifier pour le tableau final de ce TQO.

La Hongrie

Équipe la moins connue des Bleus, la Hongrie n’en reste pas moins dangereuse. "La Hongrie, c’est une équipe un peu atypique qui est capable de tenir le ballon. Il faudra imposer notre jeu et notre rythme, c’est très important pour nous pour bien se mettre en confiance", analyse Jérôme Daret, entraîneur des Bleus.

L’Italie

Les Bleus gardent un bon souvenir de leur dernier affrontement contre les transalpins. Lors du tournoi de Moscou au moins de juin, Jean-Pascal Barraque et ses coéquipiers se sont imposés 53-0 en quarts de finale contre la Squadra Azzura. Mais Jérôme Daret reste méfiant. "L’Italie est une équipe qui tient la balle aussi, qui peut être très performante si on lui laisse la possession et qui est capable de créer des points de fixation à distance et d’enchaîner les tâches". Là encore, les Bleus risquent d’être leurs principaux adversaires. "À nous d’être efficients sur nos armes et de reproduire ce qu’on a bien réussi à Moscou, où on a réussi à imposer nos forces", poursuit l’entraîneur des Bleus.

Le Portugal

Le match au tournoi de Hong Kong est dans toutes les têtes. Certes, le score a été flatteur pour les Bleus, vainqueurs 40 à 7. Mais le jeu développé par les Portugais est dans toutes les têtes et les Bleus devront rester concentrés. « Ils avaient eu la possession et il avait fallu cravacher défensivement. On avait réussi à performer sur les turnovers notamment. On va essayer de maîtriser un peu plus ce match-là », annonce le coach Dacquois des Bleus.

Et pour la suite ? "tout est open, il n’y a pas de favoris", répond Jérôme Daret. Les Bleus ont donc rendez-vous samedi au stade Michel Bendichou de Colomiers. Ils affronteront la Hongrie samedi à 13h50, puis l’Italie à 16h35 et enfin le Portugal à 19h20. Les phases finales se dérouleront dimanche.

Clément Argoud

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0