Abonnés

6 Nations 2024 - Le casse-tête de la deuxième ligne pour le XV de France

  • Paul Gabrillagues de retour avec les Bleus contre l'Irlande.
    Paul Gabrillagues de retour avec les Bleus contre l'Irlande. Midi Olympique - Patrick Derewiany
Publié le
Partager :

Entre les blessés et la suspension de Paul Willemse, le staff des Bleus doit résoudre un véritable casse-tête dans la perspective de composer une deuxième ligne qui réponde aux exigences du niveau international. 

"Les emmerdes, ça vole en escadrille", disait un ancien président de la République, Jacques Chirac. C’est ce que doit penser Fabien Galthié au sujet de sa deuxième ligne. Après les forfaits de Thibaud Flament et Emmanuel Meafou juste avant le début du premier rassemblement des Bleus à Marcoussis, ce sont désormais Paul Willemse et Romain Taofifenua qui sont "out" pour la prochaine rencontre face à l’Ecosse. Le premier, expulsé face à l'Irlande vendredi soir, est automatiquement suspendu. Le second, annoncé forfait à la veille du coup d’envoi face au XV du Trèfle, souffre d'une infection sur une plaie à une jambe et ne sera pas du déplacement en Écosse. Voilà donc quatre deuxièmes lignes, que l’on peut qualifier de "Premium", sur lesquels le sélectionneur doit faire une croix pour tenter de se relancer à Edimbourg samedi prochain.

La suspension de Paul Willemse prive les Bleus d'une option en deuxième ligne.
La suspension de Paul Willemse prive les Bleus d'une option en deuxième ligne. Midi Olympique - Patrick Derewiany

En clair, le XV de France va se présenter à Murrayfield avec un attelage totalement neuf. Quel que soit le choix qui sera fait, l’expérience collective des deux heureux élus sera nulle. La reconstruction d’une association, forcément temporaire, pose question. "Il y a un équilibre à trouver en deuxième ligne entre celui qui va apporter de la puissance et celui qui va apporter de la vitesse de déplacement, analyse l’ancien deuxième ligne international Jérôme Thion, désormais consultant pour Canal +. Mais il est aujourd’hui indispensable d’avoir un axe droit très dense. On l’a bien vu, la perte de Willemse avant la Coupe du monde a fait cruellement défaut à l’équipe. Thibaud Flament, aussi performant soit-il, a perdu beaucoup d’énergie en évoluant à droite de la deuxième ligne et n’a pas pu avoir son rayonnement habituel." Pourtant, déplacer un deuxième ligne habitué à pousser à gauche de la mêlée vers la droite est ce qui semble se tramer dans l’intimité du CNR de Marcoussis. La raison ? Si le jeune Posolo Tuilagi (19 ans, 1,92 m, 145 kg), qui a fêté sa première sélection vendredi soir pour remédier au forfait de Romain Taofifenua, peut sembler désormais en tête de liste si l'on se fie au "ranking" de ce début d'année, le staff s’interroge sur sa capacité à débuter une rencontre et tenir le rythme sur une cinquantaine de minutes. "Je l’ai trouvé à son aise lorsqu’il est entré, souligne Thion. Mais effectivement la question peut se poser. Et puis, il ne faut pas le brûler."

Vers une deuxième ligne Woki-Gabrillagues ?

Ainsi, l’idée, comme cela avait été le cas avec Thibaud Flament durant le Mondial, de faire débuter Cameron Woki avec le numéro quatre et de décaler Paul Gabrillagues à droite est en passe de germer, quand bien même Fabien Galthié est attaché à un profil de joueur massif à ce poste-là. "Gabrillagues a fait une grosse prestation contre l’Irlande, reprend encore Jérôme Thion. C’est le joueur idoine en attendant que les blessés ne reviennent. Il a un gros volume d’activité et une forte capacité à enchaîner les plaquages. Il a une belle densité défensive." Et surtout, il arrive, certes rarement, d'évoluer avec le numéro cinq au Stade français. Les premiers entraînements en début de semaine devraient donner une indication plus précise des intentions de Fabien Galthié et son staff.

Vous êtes hors-jeu !

Cet article est réservé aux abonnés.

Profitez de notre offre pour lire la suite.

Abonnement SANS ENGAGEMENT à partir de

0,99€ le premier mois

Je m'abonne
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Gcone1 Il y a 27 jours Le 06/02/2024 à 19:10

J'avais entendu parler de la richesse de notre réservoir ! Ce n'était pas vrai ?!