• Top 14 - Thomas Larenjeira, arrière et buteur du CA Brive
    Top 14 - Thomas Larenjeira, arrière et buteur du CA Brive

Brive : une semaine pour reconquérir le Stadium

Le | Mis à jour

TOP 14 - Le CAB n’a remporté qu’un seul de ses sept derniers matchs à domicile. Le temps presse pour les Corréziens d’autant que le public commence à s’impatienter. La réception de La Rochelle s’annonce déjà comme un virage important de la saison.

Samedi dernier, Brive - Racing 92. Soudain, des sifflets commencent à descendre des travées du Stadium municipal de Brive. Une première fois, à la 52e minute, pour contester la décision de M. Brousset d’accorder l’essai du troisième ligne francilien Maxime Baudonne après une dernière passe de Juan Imhoff jugée en-avant par bon nombre de supporters corréziens. Et puis une seconde fois, quelques minutes plus tard, après l’essai d’Antoine Gibert (66e). Un grondement pour faire part du mécontentement des amoureux du CAB après une nouvelle contre-performance sur la pelouse d’Amédée-Domenech, la sixième sur les sept dernières rencontres à domicile des Brivistes. "Le public est à notre image, disait d’ailleurs le troisième ligne Esteban Abadie après la défaite contre le Racing 92 la semaine dernière. Si on s’accroche, qu’on domine ou qu’on est proche au score, il va pousser derrière nous. Mais c’est aussi normal que si on perd le score, il baisse les bras. Les supporters nous ont soutenus depuis le début de saison, et on espère qu’ils vont continuer à le faire, car nous avons vraiment besoin d’eux."

Nous avons besoin d’emmagasiner de la confiance

Samedi dernier, les Corréziens ont d’ailleurs su retrouver de l’allant dans les dix dernières minutes, en marquant trois essais, pour aller chercher un point de bonus défensif. Et d’un coup, le public s’est remis à chanter poussant derrière les siens, comme revigoré par le courage des quinze acteurs présents sur la pelouse. De bon augure avant la réception du Stade rochelais, ce samedi. Un match déjà sous pression pour les Brivistes, désormais derniers à deux points des Palois et Perpignanais… "C’est un match très important pour nous avec pas mal de pression entre deux équipes qui ont besoin de se racheter, confiait cette semaine l’entraîneur en chef, Arnaud Mela. Nous avons loupé notre entame contre le Racing, il ne faudra pas que ce soit le cas contre La Rochelle. Nous avons besoin d’emmagasiner de la confiance."

Une victoire face aux Rochelais, défaits à domicile la semaine dernière contre Pau, permettrait aux joueurs du trio Mela-Péjoine-Shvelidze de profiter pleinement d’une semaine de vacances, avant de se replonger dans la préparation du déplacement dans le Béarn du 26 novembre dans de meilleures conditions et avec un peu plus de sérénité.