Icon Sport

Montpellier, un maintien quasi assuré

Montpellier, un maintien quasi assuré

Le 11/05/2021 à 22:54Mis à jour Le 11/05/2021 à 23:03

TOP 14 – Dans ce match en retard de la 21ème journée, disputé ce mardi au GGL Stadium, Montpellier a nettement dominé Toulon (29-10), avec le bonus offensif. Le MHR a été réaliste, le RCT bien trop indiscipliné.

Cinquième succès consécutif en championnat, et même le huitième en comptant la coupe d’Europe, le MHR ne pourra pas faire oublier son mauvais début de saison, mais il est train de faire un nouveau pas vers le maintien. Les Cistes font aussi le plein de confiance avant leur finale de Challenge Cup, grâce à ce succès bonifié face au RCT, suite à une prestation convaincante, et maitrisée. Les Héraultais ont imposé leur rythme, et ont su varier leur jeu pour d’abord capitaliser sur la grosse intensité, avant de privilégier alternance et occupation.

Les Toulonnais ont semblé parfois un peu tendus, à l’image de Patrice Collazo sur le bord du terrain, mais il faut y voir surement énormément de frustration car ils étaient venus au GGL Stadium avec l’ambition de faire un coup. Un coup manqué… La faute à l’indiscipline !

Le MHR bonifié malgré 15 points laissés au pied

On peut parler de carton plein pour Montpellier, malgré ces 15 points qui ont été manqués par trois buteurs différents : Benoit Paillaugue, Johan Goosen et Alex Lozowski. On retiendra surtout les quatre essais inscrits au fil de la rencontre. D’abord grâce à Arthur Vincent sur un jeu au pied de Paillaugue dans la profondeur (8e), par Gabriel Ngandebe sur un autre jeu au pied de Lozowski (20e), avec Cobus Reinach en sortie de mêlée et là aussi sur un jeu au pied de Goosen (59e), et enfin par Youri Delhommel en force après une pénaltouche (71e).

Toulon a pourtant su relever la tête après le carton jaune de Charles Ollivon (20e), s’appuyant sur la conclusion en force de Sébastien Taofifenua (39e) et cherchant à capitaliser au retour des vestiaires. Mais finalement sans suite(s), par manque de jus ?

La belle opération est donc pour cette formation héraultaise qui remonte à la 10e place avec désormais 10 points d’avance sur le barragiste, Bayonne. Le Top 6 se trouve à 9 points devant, et dans lequel on retrouve la formation varoise qui manque l’opportunité de se donner un peu d’air dans cette lutte ô combien passionnante pour la qualification.Ìÿÿ

Contenus sponsorisés