Icon Sport

Top 14 - Toulon a tiré les leçons

Toulon a tiré les leçons

Le 31/08/2018 à 13:57

TOP 14 - Après son revers inaugural face au Racing, le RCT se déplace à Pau pour essayer de glaner ses premiers points de la saison. Cela en tirant les leçons de sa sortie manquée à Mayol.

Samedi dernier, suite au revers face au Racing, les discours restaient optimistes sur les bords de la Rade. L'état d'esprit ainsi que la solidarité défensive trouvaient écho aussi bien chez les joueurs que dans le staff. Lundi, Patrice Collazo a tout de même imposé une longue, très longue, séquence vidéo à son groupe. Plus d'une heure à la sortie de l’entraînement matinal. Et les murs ont visiblement tremblé.

" ça a duré un petit moment et ça a été un peu explosif ", souriait Anthony Belleau, en conférence de presse ce jeudi, évoquant des similitudes entre son nouveau manager et celui qu'il a connu à son arrivée, un certain Bernard Laporte. " Ce sont des entraîneurs avec beaucoup de caractère et un discours fort, qui savent où ils vont. Ça change des années précédentes. De temps en temps, on a besoin de ça : une petite gueulante pour se remettre à l'endroit ". Dans le contenu, l'échange a également été constructif. " C'était une séance longue et poussée. En positif, nous avons évoqué la défense de la première période. Pour le négatif, il y a notamment les turnovers que nous n'avons pas su exploiter ", révélait de son côté Anthony Etrillard. La conquête, défaillante contre les franciliens a également été pointée du doigt. " Le secteur a été ciblé cette semaine. Jusqu'à présent, nous ne l'avions pas trop travaillé. Patrice est attaché à cela, mais ça viendra. Il nous faut avant tout plus de concentration ", poursuivait le talonneur.

Tenir et mieux utiliser le ballon

Quelques changements vont être opérés dans le XV de départ face à Pau, suite aux forfaits de Fresia, Lakafia ou encore Gorgodze, mais aussi les entrées dans le groupe de Bastareaud, Belleau ainsi que des deux All-Blacks, Messam et Savea. Du sang frais, pour « rectifier le tir », comme le soulignait Patrice Collazo. Et de s'étendre : " On sort d'une grosse déception, avec une défaite dans un match l'on produit très peu. Nous avons été défaillants dans la transition défense-attaque. On a été trop timoré. Nous nous devons d'être plus dangereux avec le ballon. Nous en sommes capables ".

Avec seulement 38 % de possession, 46 % d'occupation, Toulon était bien loin des standards du haut niveau face au Racing. S'il est encore trop tôt pour parler d'urgence, ce match face à Pau doit offrir d'autres certitudes, contre à un adversaire également revanchard. " C'est un contexte compliqué, Pau a perdu par un gros score la semaine passée. Ils ont fait un match intéressant avant de craquer à la fin. Il y aura de la pression des deux côtés. Ce sera leur première à domicile. C'est une équipe qui joue bien avec de bons joueurs. Ils savent bien utiliser le ballon, c'est très propre techniquement. Si on leur laisse la possession, on risque de courir derrière le ballon. Nous avons déjà beaucoup couru face au Racing, on va éviter de faire cela une deuxième fois ", analysait Patrice Collazo.

Sevré de ballon, le RCT a également pioché dans l'utilisation de celui-ci le peu de temps où il a eu la possession. " On leur a mal rendu le ballon, on a eu du mal à inverser cette pression et à sortir de notre camp ", expliquait Anthony Belleau qui a suivi la rencontre depuis les tribunes. Samedi il sera sur le près pour essayer d'inverser la tendance et permettre au RCT de se projeter plus sereinement sur la suite de la saison et de s'appuyer sur autre chose que l'état d'esprit.

Contenus sponsorisés
0
0