Icon Sport

Top 14 - Scott Spedding : "Ce n'est que le début"

Spedding : "Ce n'est que le début"

Le 26/08/2018 à 20:09Mis à jour Le 27/08/2018 à 10:56

TOP 14 - Après une saison difficile sur le plan personnel, l'arrière international Scott Spedding a brillé pour sa première sortie avec Castres en s'offrant un doublé et un retour défensif miraculeux lors du succès d'envergure à Montpellier ce dimanche. Signe que l'ancien Clermontois se sent déjà épanoui au sein de son nouveau club.

Rugbyrama : Que vous inspire cette victoire marquante d'entrée ?

Scott Spedding : On ne peut pas mieux démarrer, avec ce succès à Montpellier, qui est un des favoris du Top 14. C'est très bien mais c'est le premier match d'un championnat très long et très dur. Il faut garder les pieds sur terre. On commence parfaitement mais ce n'est que le début.

Et pour votre première sortie castraise à titre personnel, c'est une magnifique revanche après une saison difficile...

S.S. : Ce n'est que le début pour moi aussi. J'ai bossé dur et cela fait plaisir de retrouver le terrain. Je suis content, je me sens à Castres où les supporters et le groupe m'ont parfaitement accueilli. Ma famille est bien installée aussi. Je reviens de loin mais j'ai encore beaucoup de travail car j'ai connu un peu de déchet.

Top 14 - Scott Spedding (Castres) contre Montpellier

Top 14 - Scott Spedding (Castres) contre MontpellierIcon Sport

Tout de même, vous vous offrez un doublé. Depuis quand cela ne vous était-il plus arrivé ?

S.S. : Mon dernier doublé remonte à un match contre La Rochelle, il y a deux ans, avec Clermont. C'est positif mais, ici, ce n'est pas important de savoir celui qui marque. Sur le premier essai, je bénéficie surtout d'une superbe passe de Benjamin (Urdapilleta). Sur le deuxième, il y a un gros travail des avants pour resserrer la défense et Julien (Dumora) me sert très bien. C'est d'abord un boulot d'équipe.

Il y a aussi ce sauvetage défensif décisif sur Vincent Martin à deux minutes de la fin...

S.S. : Sur le coup, je devais monter fort car il y avait un surnombre adverse. La passe pour l'ailier est alors un peu lobé et cela me laisse le temps de revenir juste quand il faut pour plaquer et pousser le pied en touche. Heureusement pour moi car, sinon, la victoire nous échappait.

Top 14 - Christophe Urios (Castres) célébrant la victoire contre Montpellier

Top 14 - Christophe Urios (Castres) célébrant la victoire contre MontpellierIcon Sport

Que ressentez-vous depuis votre arrivée dans ce nouveau club ?

S.S. : Tous les clubs sont différents et je ne dirai jamais de mal de Clermont, une grande équipe où j'ai gardé des amis. D'ailleurs, je suis heureux qu'ils aient bien démarré le championnat. Mais l'était d'esprit est particulier à Castres. Tout le monde sait qu'ici, le collectif passe avant tout. Durant l'intersaison, nous étions focalisés sur ces fameuses olympiades. Pour quelqu'un qui arrive comme moi, c'était l'intégration parfaite.

Vidéo - 1ère j. - Spedding : "On garde les pieds sur terre"

01:06
Contenus sponsorisés
0
0