Icon Sport

Chavancy : "Pourquoi pas une phase finale englobant un maximum de clubs ?"

Chavancy : "Pourquoi pas une phase finale englobant un maximum de clubs ?"
Par Arnaud Beurdeley via Midi Olympique

Le 18/03/2020 à 08:59Mis à jour Le 18/03/2020 à 11:48

TOP 14 - Sans rugby, sans entraînement, les joueurs professionnels s'interrogent sur la suite de la saison. Henry Chavancy, comme les autres, se tient informé de l'évolution de la situation et espère que le championnat pourra reprendre. Le capitaine du Racing 92 émet un avis qui pourrait séduire...

Midi Olympique : Pouvez-vous nous raconter votre quotidien ?

Henry Chavancy : Comme tout le monde, on suit scrupuleusement les recommandations. Le programme, c'est de passer le maximum de temps à la maison, tout en s'organisant un peu pour se maintenir en forme physiquement. Mais la priorité, c'est vraiment de suivre les consignes.

Justement, quelles ont été les consignes des dirigeants du Racing 92 ?

H.C. : D'abord, prendre soin de nous et de nos proches. Ensuite, autant que possible essayer de se maintenir en forme. Nous avons eu la possibilité de récupérer quelques outils pour travailler à notre domicile, mais ça reste extrêmement sommaire. En même temps, ça serait dangereux de rester sans rien faire. Plus longtemps on va rester sans entraînement, plus il nous faudra une période de préparation avant de reprendre la compétition. Il nous faut donc un service minimum, j'ai envie de dire.

Comment avez-vous accueilli l'annonce de la suspension du Top 14 ?

H.C. : Sans aucune surprise. Évidemment, c'est triste d'en arriver là mais la situation l'imposait. C'était la seule solution possible. Rendons-nous à l'évidence. L'arrêt des sports professionnels était inéluctable au regard de la pandémie.

Pensez-vous que le Top 14 puisse reprendre dans des conditions normales ?

H.C. : Je suis de nature optimiste. J'espère de tout cœur que le championnat pourra reprendre. Maintenant, je suis conscient qu'on ne pourra probablement pas le jouer dans sa configuration initiale, surtout quand j'entends que les dates des demi-finales et de la finale ne peuvent pas, à priori, être modifiées. J'entends beaucoup de choses à ce sujet. Pourquoi ne pas mettre en place une phase finale en englobant un maximum de clubs ? C'est une idée qui circule aujourd'hui dans les médias, mais les informations d'un jour sont balayées le jour suivant en raison de la situation. Nous verrons bien... Au fond de moi, j'aimerais qu'on puisse tout de même désigner un champion de France. Mais priorité à la santé et à la sécurité des gens.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés