Icon Sport

Les 10 matchs les plus mémorables : Toulouse - Clermont 2019

Les 10 matchs les plus mémorables : Toulouse - Clermont 2019
Par Rugbyrama

Le 18/03/2020 à 12:27Mis à jour Le 18/03/2020 à 12:29

TOP 14 - La crise sanitaire actuelle a contraint les autorités à stopper toutes les compétitions de rugby en Europe. L’occasion de ressortir les matchs les plus beaux, les plus légendaires, les plus inoubliables de l’histoire du rugby. Cinquième match mémorable : le Stade Toulousain et Clermont dans l'irrationnel au Stadium en avril 2019. Une rencontre incroyable.

En avril 2019, le Stade Toulousain recevait Clermont dans un match de gala pour la 22ème journée. Pour l'occasion, la ville rose s'était mise aux couleurs de son équipe de rugby et le Stadium de Toulouse avait été réquisitionné. Une rencontre entre les deux premiers du championnat, mais juste avant une demi-finale de coupe d'Europe, les deux équipes aurait pu avoir la tête ailleurs. Au match aller, Toulouse avait réussi à arracher le nul au Michelin (20-20), dans une rencontre à 4 essais.

Mais plusieurs mois plus tard, la bande d'Ugo Mola survolait le championnat de France. Pour cette rencontre, la composition des Rouge et Noir était pour le peu remaniée, avec Antoine Dupont à l'ouverture aux côtés de Sébastien Bézy à la charnière. Zack Holmes avait été placé au centre avec Sofiane Guitoune. Et Peato Mauvaka avait la place de titulaire au talonnage, en raison de la blessure de Julien Marchand lors du Tournoi des 6 Nations. Côté Auvergnat, Franck Azéma n'avait pas fait de surprise dans sa composition, si ce n'est la titularisation de Greig Laidlaw et de Tim Nanaï-Williams à la charnière.

Dès la rentrée des joueurs sur la pelouse, la rencontre était lancée. Une ferveur des grands jours, des flammes jaillissaient de la pelouse, le Stadium faisait stade comble. Le ton du match était donné avant que tous les acteurs ne soient sur le terrain. Après seulement 10 minutes de jeu, Clermontois et Toulousains se livraient une bataille acharnée et étaient toujours dos à dos (3-3). Puis l'éclaircie est venue de Sofiane Guitoune (13e). Après une passe hasardeuse de Thomas Ramos, le ballon est caffouillé, mais Yoann Huget récupérait le ballon et remettait de l'ordre. Une feinte de passe sur le défenseur et Bézy recevait le ballon pour lancer Sofiane Guitoune directement à l'essai, après avoir joué un 2 contre 1. Le Stade Toulousain faisait un mini-break à ce moment du match (10-3).

Une fin de première période à rebondissement

Après 25 minutes, l'ASM est revenu à une longueur des Toulousains, à coup de 2 pénalités réalisées par Greig Laidlaw (18e et 22e). Toulouse reprenait une longueur d'avance grâce à 3 points de Thomas Ramos (13-9), mais juste avant le retour aux vestiaires, Damian Penaud faisait basculer la première période (38e). Le ballon atterrissait dans les bras de Tuicuvu après une passe sautée de son ouvreur. L'arrière auvergnat réalisait un retour intérieur vers Damian Penaud, qui s'en allait directement vers l'essai. Mais la mi-temps n'était pas encore sifflée que Thomas Ramos permettait à son équipe de revenir à égalité au score (16-16). Le public était debout et acclamait déjà tous les acteurs de la rencontre après 40 minutes.

Kolbe Superbe

La deuxième période commençait tambour battant et Zack Holmes se faisait cueillir à froid par un plaquage (42e), l'Australien laissait sa place au prodige. Tout juste entrée en jeu, Romain Ntamack prenait une intervalle et Sébastien Bézy sortait le ballon rapidement vers Antoine Dupont. Le génie du Stade Toulousain lançait Cheslin Kolbe sur l'aile. La suite n'a pas besoin de commentaire, tant la pépite sud-africaine a réussi un exploit, que lui seul est capable de faire. Une glissade sur son premier crochet, une reprise d'appui en trombe et d'une accélération fulgurante, Cheslin Kolbe mystifiait toute la défense clermontoise pour marquer son essai (47e). L'ailier des Rouge et Noir permettait à son équipe de reprendre l'avantage (23-16).

Sur le renvoi suivant, Peceli Yato venait remettre tout le monde dos à dos d'une course de 30 mètres, pour finir au milieu des perches (49e). Après une nouvelle pénalité réussie par l'arrière toulousain (54e), le match connaîtra 20 minutes de pure folie avec 5 essais au total et un suspens irrespirable. Richie Gray tout d'abord en puissance à 5 mètres de la ligne d'en-but auvergnate pour mettre les deux équipes à 10 points d'écart (60e). Damien Penaud répondra par deux fois en inscrivant un triplé sur cette rencontre avec un débordement sur l'aile et une interception(62e et 66e).

Clermont pensait tenir le bon bout et la victoire au Stadium surtout après un essai de pénalité (69e). Iosefa Tekori vivra la fin du match sur le banc après avoir écopé d'un carton jaune pour une agression de Beheregaray sur sa ligne d'en-but qui aura couté cet essai de pénalité. À 4 minutes du terme de la rencontre, Clermont gardait un court avantage au score (40-44), mais Sofiane Guitoune en a décidé autrement et inscrira son deuxième essai dans ce mach après une course pleine d'envie.

Romain Poite sifflait la fin du match et la victoire est revenu au Stade Toulousain, dans un match mémorable. 91 points au total, un jeu total et les défenses ont été mis de côté pour cette rencontre. Un score irrationnel total et la victoire aurait pu être d'un côté comme de l'autre.

Par Bastien Rodrigues

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés