Icon Sport

5e journée: Le Racing encore balbutiant

5e journée: Le Racing encore balbutiant
Par Rugbyrama

Le 09/09/2013 à 12:42

Malgré son succès contre Perpignan (19-16), le Racing est encore en rodage. Toulouse a sombré à Montpellier, tout comme Biarritz... Le bilan de la 5e journée.

LE CONTEXTE

Le Racing a battu Perpignan (19-16) dimanche, pour le compte de la 5e journée. C'est un fait et une troisième victoire cette saison. Mais niveau comptable et jeu, les Franciliens ne sont pas aussi fringants que prévu, eux qui peuvent compter sur un effectif pléthorique. Face à une équipe de l'Usap remaniée, le Racing a balbutié son rugby et est passé près d'une grosse désillusion, une pénalité de James Hook à la sirène échouant d'un rien pour l'égalisation. Bref, les hommes du duo Labit-Travers ont encore du pain sur la planche. La sensation du jour est venue de Montpellier et de sa victoire nette et sans bavure contre Toulouse (25-0). Impérial dans le jeu, le MHR s'est offert en prime le bonus offensif et a infligé une première "fanny" depuis 2008 aux Haut-Garonnais. Excusez du peu ! Clermont, lui, s'est rendu compte que le Stade français serait un sérieux client dans la course à la qualification cette année. Les Auvergnats n'ont pu sauver qu'un bonus défensif dans le nouveau Jean-Bouin (23-16).

Toulon, nouveau leader, a enfoncé un peu plus une formation de Biarritz décidément bien pale en ce début d'exercice. A Aguilera, les Varois ont infligé leur quatrième revers de la saison aux Basques (24-13), désormais derniers du classement. Grenoble, sous le déluge, a eu toutes les peines du monde pour disposer de l'UBB (21-14). Enfin, les promus montrent de très belles dispositions. Notamment Oyonnax. Après Clermont et Biarritz, l'USO a renversé dans son enceinte de Charles-Mathon, Castres, le champion de France en titre (19-9). A cet instant de la saison, l'équipe de l'Ain s'invite parmi le wagon des qualifiables. Incroyable. Brive, pour sa part, a disposé de Bayonne (17-10) grâce à une domination sans partage en seconde période.

LES RESUMES DES MATCHS

LES LIVES DES MATCHS

LA STAT

4. Soit le nombre de succès à l'extérieur depuis le début de la saison. Soit le faible ratio de 11,4%. Preuve que les équipes s'échinent à rester invaincues à domicile. Pour l'anecdote, Biarritz a perdu déjà perdu deux fois sur ses terres.

LES BONUS

0
0