Icon Sport

5e journée Top 14, FCG-UBB (21-14): Grenoble entre les gouttes

Grenoble entre les gouttes
Par Rugbyrama

Le 08/09/2013 à 19:59Mis à jour Le 08/09/2013 à 21:21

Malgré des conditions climatiques dantesques, les Isérois sont parvenus à prendre le meilleur sur les Bordelo-Béglais à Lesdiguières (21-14).

La logique a finalement été respectée. Face à une équipe de Bordeaux-Bègles totalement remaniée, le FC Grenoble s'est finalement imposé à Lesdiguières (21-14). Non sans difficulté. Pour preuve, cette 75e minute où l'UBB, alors menée 18 à 11, tapa par deux fois en pénal'touche, par l'intermédiaire de Saubusse, sous les ordres de Raphaël Ibanez. Plutôt que d'assurer un bonus défensif pourtant bienvenu, les Girondins ont donc même péché par un excès d'enthousiasme. Oui, les jeunes pousses bordelo-béglaises ont un instant cru pouvoir arracher le match nul. L'action n'aboutira finalement pas, après un drop manqué de Lonca. Dans la foulée, Courrent agravait même le score (78e, 21-11). Heureusement pour l'Union, Saubusse, remettait son équipe dans les clous juste avant le coup de sifflet final grâce à une ultime faute iséroise (80e, 21-14). 

Sur leur pelouse, les joueurs de Fabrice Landreau ont donc assuré l'essentiel. Pas plus. Les Grenoblois ont considérablement gêné une conquête girondine en perdition et ont su en profiter pour scorer grâce à la botte de Valentin Courrent (10e, 17e, 27e, 52e, 78e) qui a tout de même connu trois échecs inhabituels. Surtout, ils ont pu compter sur le coup de pied de mammouth de Julien Caminati dans le money-time. L'ancien Briviste réveillait Lesdiguières en allumant deux mèches de plus de 55 mètres (58e, 68e) pour forcer la décision dans une rencontre qui ne s'est jamais véritablement lancée.

Averses de pluie...et de chandelles    

Il est vrai qu'avec de telles conditions climatiques (des trombes d'eau tombaient sur Grenoble), les trois-quarts n'ont pas eu l'occasion de se montrer sous leur meilleur jour. Seuls deux ou trois lancements de jeu arrivaient sur l'aile de Matthieu Nicolas, qui par deux fois échappait le ballon. L'UBB a eu le mérite d'inscrire le seul essai de la partie. Sur une énième chandelle, la panique envahissait le camp grenoblois. Le ballon sortait finalement en faveur des Girondins sur Charles Brousse qui n'avait plus qu'à conclure. Bordeaux-Bègles prenait alors le score et menait même à la surprise générale pendant huit minutes (44e à 52e).

Les défaillances des joueurs d'Ibanez en conquête n'allaient cependant pas leur permettre de ramener plus qu'un point de bonus défensif mérité. Sans montrer grand chose, Grenoble assure ainsi strictement l'essentiel. Pour l'UBB, les têtes sont déjà tournées vers la réception importantissime d'Oyonnax le week-end prochain.   

Contenus sponsorisés
0
0