Abonnés

Écosse - France : Matthieu Jalibert doit rassurer en défense avant le retour de Romain Ntamack

Par Jeremy Fadat
  • Matthieu Jalibert peut profiter de cette fin de Tournoi des 6 Nations pour rassurer en défense.
    Matthieu Jalibert peut profiter de cette fin de Tournoi des 6 Nations pour rassurer en défense. Icon Sport
Publié le
Partager :

Si la défense n’a jamais été son point fort, il n’a pas rassuré sur ce plan à Marseille. Là où son concurrent toulousain, bientôt de retour, a toujours su être efficace.

Attention, il ne fut jamais question de prétendre que la place de Matthieu Jalibert était sujette à discussions avant ce déplacement en Ecosse. Actuellement, le Bordelais reste incontestablement le meilleur ouvreur français, auteur de dernières semaines remarquables sous le maillot de l’UBB. Pour l’instant, en tout cas… Parce que, si les éternels débats entre Ntamack et Jalibert furent mis entre parenthèses quand le Toulousain s’est gravement blessé à un genou en août, ils vont irrémédiablement reprendre dès la fin du Tournoi des 6 Nations. Après une intensification de son travail individuel, "NTK" ne devrait pas tarder à reprendre l’entraînement collectif à Ernest-Wallon et son retour à la compétition est espéré pour fin mars ou début avril. Surtout, son ombre est revenue planer au-dessus du XV de France depuis la partition défensive décevante de Jalibert à Marseille, face à l’Irlande…

A lire aussi : Écosse - France : "Combien de numéros 10 sont de très gros défenseurs ?", Christophe Laussucq défend Matthieu Jalibert

Des garanties attendues

Comme pendant la Coupe du monde, et parce que ce secteur est identifié comme une faille chez lui, le joueur girondin avait été en numéro 13 pour défendre sur les phases statiques, avec pour objectif de le protéger au maximum. Mais cela n’a clairement pas eu la même efficacité. Outre certains plaquages ratés sur l’homme, l’intéressé s’est globalement retrouvé en difficulté, peu aidé par un collectif défaillant. N’empêche, lui n’a pas apporté les garanties attendues par le staff. Et, s’il demeure un des meilleurs attaquants de la planète, comme il l’a d’ailleurs montré sur de rares opportunités au stade Vélodrome, cette lacune peut encore s’avérer préjudiciable pour son avenir en sélection. Surtout quand Ntamack sera de nouveau disponible. Depuis qu’il a pris les rênes des Bleus, s’il a cherché à les associer (sans succès) durant l’automne 2021, Fabien Galthié a toujours tranché en faveur du Toulousain lorsqu’il a eu les deux joueurs à sa disposition. Au-delà des qualités de distributeur du fils d’mile, ce dernier a constamment rassuré l’encadrement tricolore en défense, ne l’obligeant pas forcément à adapter son système comme ce fut le cas ces récents mois. Pour autant, il reste encore quatre cartouches à Jalibert dans ce Tournoi pour montrer plus d’agressivité et de précision. Donc pour maintenir une concurrence accrue à son poste. Premier élément de réponse à Murrayfield.

Vous êtes hors-jeu !

Cet article est réservé aux abonnés.

Profitez de notre offre pour lire la suite.

Abonnement SANS ENGAGEMENT à partir de

0,99€ le premier mois

Je m'abonne
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (13)
jenesaisrien Il y a 21 jours Le 10/02/2024 à 12:36

MIDOL doit rassurer sur sa capacité à écrire des articles non racoleurs.

Jose00 Il y a 21 jours Le 10/02/2024 à 12:18

Le midol qui essaie de nous faire croire que c'est la faute de Jalibert si le XV de France a été mauvais, alors que c'est un des rares français à avoir été bon. Deuxième article qui va dans ce sens cette semaine... pourquoi je ne suis pas surpris ?
Vous semblez avoir curieusement oublié les derniers matches en EdF de Ntamak. Souvenez-vous, il y a un an, 6 nations 2023, il enchaînait les matches dégueulasses, au point que beaucoup se demandaient pourquoi il restait titulaire, et que le midol enchaînait les articles pour tenter de le défendre.

Alors on est d'accord, Ntamak avait fait de belles prestations en club sur la fin de saison, ce qui l'avait sans doute remis en confiance, c'est un très bon joueur, mais il n'a jamais été aussi bon que depuis qu'il ne joue plus ;-)

zanker Il y a 21 jours Le 10/02/2024 à 14:32

faut arrêter avec ces querelles de comptoir Les deux sont bons ils n'ont pas les mêmes qualités, arrêtons de les comparer, les 2 font des bons et moins bons matchs et il faut faire avec je suis sur que les deux s'en rendent compte pas la peine d'en rajouter.

GeGe49 Il y a 21 jours Le 10/02/2024 à 11:45

Si on comprend bien: il joue parce qu'il n'y a pas d'autre solution ..sympas les gars