Abonnés

Top 14 - Nolann Le Garrec, Guillaume Cramont, Alivereti Raka : le XV des étoiles Midol sur la première partie de saison

  • 12 matchs de Top 14 pour Le Garrec avec le Racing et déjà six essais inscrits.
    12 matchs de Top 14 pour Le Garrec avec le Racing et déjà six essais inscrits. Icon Sport - Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Des jeunes qui se mettent en évidence, des recrues plus qu'au niveau, c'est l'heure de dévoiler les joueurs les plus étoilés dans le Midi Olympique après 14 journées de championnat. 

15. Brice Dulin 

  • 33 ans, La Rochelle, 10 matchs de Top 14 joués, 3 essais : 12 étoiles

L'arrière rochelais est fidèle à lui-même. Malgré une première partie de saison plus délicate que d'habitude, les Maritimes ont pu compter sur un très bon Brice Dulin, toujours aussi précieux dans son jeu au pied et sa lecture du jeu.

14. Théo Attissogbé

  • 19 ans, Pau, 12 matchs joués, 1 essai : 15 étoiles

L'ailier ou arrière palois est le joueur du championnat qui bat le plus de défenseurs (41, à égalité avec le centre clermontois George Moala) et qui franchit le plus de fois le premier rideau défensif adverse (12 franchissements déjà à son actif).

13. Nicolas Depoortere 

  • 21 ans, UBB, 12 matchs, 4 essais : 13 étoiles

C'est sans surprise que le jeune trois-quarts centre de l'UBB se retrouve dans cette équipe. Il est assurément l'une des bonnes surprises de la première partie de saison. Champion du monde des moins de 20 ans l'été dernier, il est aujourd'hui pleinement titulaire dans la ligne arrière girondine quatre étoiles. 

12. Théo Millet

  • 26 ans, Oyonnax, 13 matchs, 5 essais : 13 étoiles

À Oyonnax, Théo Millet règne au milieu du terrain. L'ancien joueur du Stade français est aussi très efficace et a déjà inscrit cinq essais dont un doublé contre Lyon. Il faudra poursuivre sur cette lancée pour permettre à son club de se maintenir dans l'élite.

11. Alivereti Raka 

  • 29 ans, Clermont, 10 matchs, 5 essais : 12 étoiles

Si l'ASM Clermont Auvergne est de retour au premier plan, ce n'est sûrement pas étranger à la forme étincelante d'Alivereti Raka depuis le début de la saison. Les qualités de l'international français sont connues et permettent de résoudre beaucoup de situations.

10. Pierre Popelin 

  • 28 ans, Castres, 12 matchs, 2 essais : 18 étoiles

Après six journées, il était déjà en tête des joueurs étoilés. "Je vais essayer de continuer comme ça alors", nous confiait-il tout sourire. Huit journées plus tard, l'ancien ouvreur de La Rochelle est toujours le joueur le plus étoilé du championnat.

9. Nolann Le Garrec 

  • 21 ans, Racing 92, 12 matchs  joués, 6 essais : 16 étoiles

Le jeune demi de mêlée a réalisé une première partie de saison très intéressante, jusqu'à gagner sa place en équipe de France où il a honoré sa première sélection face à l'Irlande. 

7. Esteban Abadie 

  • 26 ans, Toulon, 11 matchs, 1 essai : 16 étoiles 

Esteban Abadie est évidemment présent après 11 matchs de très haut niveau avec le RCT. L'ancien briviste s'illustre en touche mais pas que. "J’avoue que c’est parfois un peu chiant (sic) que tout le monde me réduise à ça, s'amusait-il en juillet dernier dans Midol. Tout le monde s’attarde sur les statistiques. À Brive, la touche était bonne. Mais ce qui m’a plu et convaincu, ici, c’est que Pierre (Mignoni, N.D.L.R.) ne s’est pas attardé uniquement sur cet aspect." 

8. Sam Simmonds 

  • 29 ans, Montpellier, 12 matchs, 2 essais : 17 étoiles

Le numéro 8 Anglais avait la lourde tâche de remplacer Zach Mercer, parti cette saison à Gloucester, et on peut dire que Sam Simmonds l'a très bien fait. Malgré la situation comptable très difficile du MHR, l'ex des Chiefs a parfaitement rempli son rôle et devra encore se montrer décisif pour permettre au champion de France 2022 de rester en Top 14. 

6. Judicaël Cancoriet 

  • 27 ans, La Rochelle, 14 matchs, 4 essais : 17 étoiles

Assurément la meilleure recrue du Stade rochelais de cette saison. Le puissant troisième ligne a gagné sa place dans l'effectif maritime et s'est peu à peu imposé, surtout en l'absence des internationaux. Après une fin d'aventure difficile à Clermont, Cancoriet est l'une des bonnes surprises de l'exercice 2023-2024. 

5. Posolo Tuilagi 

  • 19 ans, Perpignan, 13 matchs, 1 essai : 12 étoiles

On ne le présente même plus. Le Perpignanais est crucial pour l'Usap et il a été appelé par le staff français après le forfait de Romain Taofifenua. Face à l'Irlande, il est rentré en jeu et sera encore une fois sur le banc face à l'Ecosse lors du deuxième match du Tournoi des 6 Nations. 

4. Tom Staniforth

  • 29 ans, Castres, 13 matchs, 1 essai : 13 étoiles

Le deuxième ligne de Castres est largement en tête du classement des meilleurs plaqueurs avec 198 plaquages. Il devant le Lyonnais Mickaël Guillard (151) et le troisième ligne d'Oyonnax Kevin Lebreton (143). Ce n'est pas une première pour l'Australien, déjà en tête de ce classement la saison dernière avec 342 plaquages. Il est légèrement en avance sur son record avec une moyenne de 15,2 plaquages par match (contre 14,9 en 2022-2023).

3. Ben Tameifuna 

  • 32 ans, UBB, 8 matchs, 1 essai : 9 étoiles

Imperturbable dans l'épreuve de force, Ben Tameifuna est très actif dans le jeu et avance toujours à l'impact. Il est impressionnant cette saison avec Bordeaux-Bègles et ses charges dévastatrices permettent de mettre sa ligne de trois-quarts sur orbite.

2. Guillaume Cramont

  • 23 ans, 10 matchs, 3 essais : 7 étoiles

Peato Mauvaka et Julien Marchand sont toujours à Toulouse, mais c'est bien Guillaume Cramont qui tire son épingle du jeu sur cette première partie de championnat. En effet, les deux internationaux français étaient au Mondial et le jeune Cramont a tenu la baraque et a montré qu'il était plus qu'une solution de secours.

1. Dany Priso 

  • 30 ans, 12 matchs, 2 essais : 13 étoiles

Les années passent mais Dany Priso est toujours au rendez-vous. Le pilier gauche du RC Toulonnais enchaîne les bonnes performances. Après la blessure de Reda Wardi, il a été appelé par Fabien Galthié pour s'entraîner avec le XV de France et préparer le match en Écosse. 

Le XV des étoiles

15. Dulin (La Rochelle) ; 14. Attissogbe (Pau), 13. Depoortere (UBB), 12. Millet (Oyonnax), 11. Raka (Clermont) ; 10. Popelin (Castres), 9. Le Garrec (Racing 92) ; 7. Abadie (Toulon), 8. S. Simmonds (Montpellier), 6. Cancoriet (La Rochelle) ; 5. Tuilagi (Perpignan), 4. Staniforth (Castres) ; 3. Tameifuna (UBB), 2. Cramont (Toulouse), 1. Priso (Toulon). 

Vous êtes hors-jeu !

Cet article est réservé aux abonnés.

Profitez de notre offre pour lire la suite.

Abonnement SANS ENGAGEMENT à partir de

0,99€ le premier mois

Je m'abonne
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (3)
Fracasse Il y a 22 jours Le 09/02/2024 à 18:06

Alivereti R. un ailier puissant, rapide et brillant qui pourrait rendre bien des services à l'équipe de France mais qu'à tort ou à raison, Galthié ne sélectionne pas.

ericbe Il y a 22 jours Le 09/02/2024 à 10:36

Aucun joueur du 1er du TOP14, ce doit donc être l'équipe la plus homogène !

CasimirLeYeti Il y a 23 jours Le 08/02/2024 à 16:07

Ça ferait une belle équipe Barbarians, ça !