Grande guerre des mots entre Boudjellal (Toulon) et Lorenzetti (Racing) - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Top 14 - Boudjellal-Lorenzetti: ça n’en finit plus…

Boudjellal-Lorenzetti: ça n’en finit plus…

Par Clément Mazella
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 02/09/2014 à 16:23 -
Par Clément Mazella - Le 02/09/2014 à 16:23
Depuis quelques jours, les présidents du Racing et de Toulon se lancent pique sur pique. Ressortant même de vieux dossiers. Qui aura le dernier mot ?

"Je t’aime, moi non plus". Voila comment définir la relation entre Mourad Boudjellal et Jacky Lorenzetti. Si les deux hommes avouent "s’apprécier énormément", ils ne se ratent pas à l’occasion, s’envoyant des remarques pour le moins saignantes. Depuis plusieurs jours, les piques fusent de chaque côté. Les dernières en date sont signées du président toulonnais, qui n’a guère apprécié les références sur un salary cap non respecté au RCT. L’homme fort du Racing pointait du doigt des dérives et un contournement via le droit à l’image. "Tous les contrats à l’image correspondent tous à une véritable exploitation de l'image du joueur à travers des sociétés (les boutiques du RCT NDLR) installées en France. Et non en Suisse ou ailleurs comme c'est le cas pour Jacky Lorenzetti. Lui, en outre, ses droits d'images se confondent avec des pratiques assez nébuleuses puisque beaucoup de ses joueurs sont ambassadeurs de ses domaines viticoles, vente de photos à la clé. Et tout ça, en revanche, ce n'est pas déclaré à la DNACG".

"Les supporters payés, la grande invention de Jacky Lorenzetti !"

Chez nos confères de la Provence (voir l'article ici), Boudjellal en rajoute même une couche. Et cible le peu d’envergure du Racing et le faible nombre de ses supporters. "Au Racing-Métro, il n'y a aucune activité commerciale. Il n'y a aucun engouement populaire et ça, Jacky Lorenzetti a du mal à l'avaler. Chez nous, on a les supporters payants; à Colombes, les supporters sont payés pour venir voir les matches. Les supporters payés, justement, ce sera la grande invention de Jacky Lorenzetti !" Pis, l’homme fort du RCT souhaite terminer ces joutes verbales non sans se fendre d’une ultime pique. "J'ai peur pour la santé morale de Jacky Lorenzetti si le RCT devait enregistrer encore des résultats positifs en fin de saison. En fait, il n'acceptera jamais d'avoir investi 60 millions d'euros dans son club sans avoir décroché le moindre résultat".

Mourad Boudjellal face à Jacky Lorenzetti
Mourad Boudjellal face à Jacky Lorenzetti - Icon Sport

"Une masse salariale dopée qui fausserait la compétition..."

Des propos qui arrivent tout juste après un communiqué de Jacky Lorenzetti, sur le site internet du Racing, où il demandait à ce que Mourad Boudjellal présente ses comptes à la LNR concernant le salary cap. "Le Top 14 ne peut pas être une compétition pour laquelle 13 clubs respectent le salary cap et où Toulon jouerait avec ses propres règles. Des réponses claires - claire comme l’eau des gourdes des cyclistes vertueux - doivent être apportées par le RCT et son président. Il en va de l’équité sportive et de l’avenir de notre sport. […] Aucun club, même le champion, ne saurait jouer avec une masse salariale dopée qui fausserait la compétition". Avant l’affrontement entre les deux équipes, Boudjellal avait lancé les hostilités, comparant Lorenzetti à Poulidor. Une drôle de guerre des mots. Reste à savoir qui s’arrêtera en premier…

 
 

commentaires


  • titiauzvil3106/09/2014 21:48

    oui et à la fin la marmotte plie le clavier dans le papier alu. Bon match à toi allez toulon.

  • RCT8384006/09/2014 20:33

    tu peux toujours t aligner sur mon français ...... les fautes de grammaire??? ce sont des erreurs de frappe, ça ne t arrive jamais???

  • OLIVE3406/09/2014 00:01

    ben oui c'est la 30 sème fortune française. MB c'est une pleureuse qui dit toujours qu'au RCT y'a pas de mécène.