maxime mermoz perpignan usap 2011-2012 - Icon Sport
 
Top 14

Usap : Et c'est reparti ?

Usap : Et c'est reparti ?

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 29/12/2011 à 09:50 -
Par Rugbyrama - Le 29/12/2011 à 09:50
L'esprit collectif semble retrouvé à Perpignan mais permettra-t-il de viser la qualification? Si le chemin est long, c'est tout le challenge des Catalans qui ont signé vendredi dernier un succès net face à Bordeaux (38-13). Le plus significatif depuis l'arrivée de Sylvain Derœux et du nouveau staff.
 

32 points et ça repart ? Malgré le second acte convaincant gagné 32 unités à 0 qui donna la victoire face à Bordeaux-Bègles (38-13), ce serait aller vite en besogne. Les Catalans sont toujours convalescents mais, d'après le centre Maxime Mermoz, la motivation collective revient: "On a retrouvé un groupe qui a faim". Après les méandres d'un début de saison loupé, les errements consécutifs à l'éviction de Delmas, Sylvain Derœux, nouveau directeur général, à remis de l'ordre dans la maison usapiste. Le message de l'ancien troisième ligne est clair dans Midi Olympique :" On ne doit jamais être rassasié de victoire et de travail (...) Nous devons retrouver cet état d'esprit conquérant, avoir des objectifs pour être toujours en marche".

Désormais, chaque joueur est concentré sur le terrain. Mermoz explique ainsi que "Sylvain Derœux nous a confortés dans nos engagements et, du coup, nous nous posons moins de questions. Nous travaillons désormais avec plus d'efficacité". De l'efficacité, il en faudra à l'équipe de Mas pour remonter la pente. Si le score contre les Girondins est flatteur, que des enchaînements ont été intéressants, des faiblesses persistent. Par exemple, Bordeaux a pu jouer à plusieurs reprises dans la zone de Hook.

Un signal fort à Castres ?

Les Catalans doivent donc se reconstruire un collectif. Ce groupe est riche d'individus expérimentés pour le faire. Certes plus vieux pour certains mais, néanmoins, champions de France en 2009. Pourquoi ne pas retrouver le fil de ce titre ? D'après Derœux, ses joueurs "ont de l'ambition" et, neuvièmes, neuf points les séparent de la sixième place. Le challenge semble tout trouvé. Surtout que le club prépare actuellement une augmentation de capital. Réaffirmer ainsi son ambition sportive rassurerait les investisseurs et supporters de l'Usap.

Ce samedi, les Catalans se déplacent à Castres, quatrième du Top 14. Et c'est peut-être l'occasion de montrer que le redressement de l'équipe n'a rien d'éphémère car autant dire qu'une victoire dans le Tarn aurait des allures de signal fort.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×