Abonnés

Transferts - Le Top 14 s'arrache Patrick Tuifua, la nouvelle pépite du rugby français

Par Jérémy Fadat
  • Après seulement deux matchs avec les Bleuets, Patrick Tuifua suscite déjà la convoitise parmi les clubs du Top 14.
    Après seulement deux matchs avec les Bleuets, Patrick Tuifua suscite déjà la convoitise parmi les clubs du Top 14. Icon Sport
Publié le
Partager :

Sensation des Bleuets sur le début du Tournoi des 6 Nations, Patrick Tuifua - qui évolue en Nouvelle-Zélande et rêve de disputer le Super Rugby - affole déjà le marché en Top 14. Mais sa situation est complexe, d’autant qu’il peut prétendre à porter le maillot All Black à partir de fin 2025. Explications.

Il est la nouvelle grande attraction du rugby français, lequel ignorait pourtant son existence il y a peu. Patrick Tuifua (19 ans), qui a effectué des débuts fracassants avec l’équipe de France des moins 20 ans durant le Tournoi des 6 Nations 2024, possède un parcours atypique. Né en Nouvelle-Calédonie, l’intéressé est arrivé en Nouvelle-Zélande à 15 ans, plus précisément au Lindisfarne College par l’intermédiaire notamment de Laurent Simutoga (ancien joueur du Stade français et de La Rochelle) qui est installé sur place. Tuifua évolue ainsi à Hawke’s Bay, avec qui il a participé à cinq matchs du dernier NPC (championnat des provinces néo-zélandaises), sous les ordres de l’ancien ouvreur clermontois Brock James et aux côtés notamment du demi de mêlée all black Brad Weber, aujourd’hui au Stade français.

Malgré son jeune âge, le troisième ligne a déjà impressionné par sa maturité physique, au point d’intégrer l’effectif des Hurricanes, la franchise de Wellington avec qui il prépare le prochain Super Rugby (qui débute le 23 février). S’il a déjà effectué un stage avec les moins de 20 ans néo-zélandais l’an passé, il n’est pour autant pas éligible avec les "Baby Blacks", depuis que World Rugby impose cinq ans de résidence sur le territoire (lui vit en Nouvelle-Zélande depuis plus de trois ans). Le staff des Bleuets en a profité pour l’appeler et les Hurricanes ont accepté de le libérer pour les deux premières journées du Tournoi, contre l’Irlande et en écosse. Sa puissance et son impact ont fait fureur. Mais Tuifua ne sera pas à disposition du manager Sébastien Calvet pour les trois derniers rendez-vous de la compétition puisqu’il est retourné à Wellington.

Toulon, Paris ou Montpellier prêts à passer à l’offensive

S’il espère désormais faire ses premiers pas en Super Rugby dans les semaines ou mois à venir avec les Hurricanes, ses récentes prestations n’ont clairement pas laissé les clubs du Top 14 insensibles. La majorité des plus gros budgets sont venus aux renseignements et certains auraient émis la volonté de pousser plus loin d’éventuelles négociations. Selon nos informations, le Stade français, Toulon ou Montpellier seraient d’ailleurs prêts à se montrer particulièrement offensifs sur ce dossier. Reste qu’il demeure complexe. Déjà en raison de la situation contractuelle du joueur, lequel est engagé avec Hawke’s Bay jusqu’à la fin de l’année civile 2025.

Patrick Tuifua face à l'Écosse, lors de la deuxième journée du Tournoi des 6 Nations des moins de vingt ans.
Patrick Tuifua face à l'Écosse, lors de la deuxième journée du Tournoi des 6 Nations des moins de vingt ans. SUSA / Icon Sport

Ensuite parce que, renseignements pris, Patrick Tuifua ne fait pour l’heure pas une priorité de jouer en France, donc en Top 14. Lui est davantage séduit par le Super Rugby, surtout qu’il a des chances d’y goûter bientôt, une compétition qu’il adore et qui le fait rêver depuis sa jeunesse. Il faut dire que, culturellement et selon une logique aussi géographique, les jeunes Calédoniens sont quasiment toujours attirés davantage par le rugby sudiste.

Galthié sous le charme, éligible avec les All Blacks dans deux ans

Et pour la suite alors ? S’il n’a pas exprimé le souhait d’évoluer dans le championnat de France à court terme, qu’en sera-t-il dans les prochaines années, surtout que la puissance financière des clubs de Top 14 est plus forte ? Tout pourrait en réalité dépendre de son avenir international. S’il a accepté de vivre l’aventure avec les Bleuets ces dernières semaines, c’est aussi que les sélections obtenues dans la catégorie U20 (comme pour le VII) ne bloquent plus pour jouer ensuite en faveur d’un autre pays. Or, Patrick Tuifua sera éligible dans deux ans avec... les All Blacks. Bien sûr, il faudra voir sa progression personnelle mais, selon plusieurs sources, le joueur ambitionne de longue date de porter un jour le maillot néo-zélandais. Son expérience avec les moins de 20 ans français peut-elle faire évoluer sa position ?

Lui l’a en tout cas appréciée. Lors des oppositions avec le XV de France à Marcoussis, il aurait aussi et logiquement tapé dans l’œil du staff des Bleus et notamment de Fabien Galthié. L’idée de le sélectionner pour la tournée estivale en Argentine a même circulé, mais il est difficile de l’imaginer puisque Tuifua ne veut pas se précipiter pour son choix international. En revanche, le staff des Bleuets compte sur lui pour la Coupe du monde des moins de 20 ans, qui aura lieu du 29 juin au 18 juillet en Afrique du Sud, alors que la finale du Super Rugby se tiendra le 22 juin.

Vous êtes hors-jeu !

Cet article est réservé aux abonnés.

Profitez de notre offre pour lire la suite.

Abonnement SANS ENGAGEMENT à partir de

0,99€ le premier mois

Je m'abonne
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (13)
CasimirLeYeti Il y a 1 mois Le 22/02/2024 à 15:27

Il faut le faire signer au plus vite dans un club français sinon les Blacks vont faire une O.P.A. dessus... Même si l'on peut comprendre parfaitement la liberté et la volonté du joueur, de jouer là où il pourra.

SanchoPanca Il y a 2 mois Le 17/02/2024 à 12:26

2 deux choses l'une, où son objectif est de jouer pour la NZ où il intègre l'EDF à moyen terme. Si son objectif est le premier à 100 % pourquoi est t-il venu jouer pour la France et non les NZ?

PalSecam Il y a 1 mois Le 20/02/2024 à 10:23

Il est pas encore eligible pour les Baby Blacks.

Allezlestade Il y a 2 mois Le 15/02/2024 à 15:50

Cela risque d'être une question de gros sous

STEF65 Il y a 2 mois Le 16/02/2024 à 13:42

mais pas que si son rêve est de porter le maillot noir...