Abonnés

Champions Cup - Exceptionnel face à l'Ulster, Antoine Dupont a mis Belfast à ses pieds

Par Jérémy Fadat
  • Antoine Dupont a été exceptionnel face à l'Ulster.
    Antoine Dupont a été exceptionnel face à l'Ulster. PA Images / Icon Sport
Publié le
Partager :

Auteur d'une prestation dantesque, avec un doublé à la clé, Antoine Dupont a reçu une belle ovation du public nord-irlandais. Et rappelé que son talent est unique.

Il existe de rares talents devant lesquels il n’y a rien d’autre à faire que s’incliner. Antoine Dupont est de cette trempe et le public du Kingspan Stadium, en connaisseur, ne s’y est pas trompé. Quand le capitaine toulousain a quitté la pelouse à la 70e ou quand son titre d’homme du match fut annoncé quelques minutes plus tard, il fut à chaque fois acclamé par les spectateurs nord-irlandais. Une ovation chaleureuse et méritée parce que, si le joueur a terriblement fait souffrir leurs cœurs de supporters, il a aussi régalé les amoureux de rugby qu’ils restent. Samedi soir, ils ont eu droit à un immense Antoine Dupont. Et, depuis la tribune de Belfast, elles paraissaient bien loin les quelques critiques sur son niveau de jeu entendues début décembre parce qu’il avait eu le malheur d’aligner trois prestations sans grand éclat. Certes, le joyau français est constamment accompagné d’une démesure certainement née de son potentiel et de son aura sans limite. C’est vrai dans le positif, ça l’est aussi dans le négatif…

- Qu'est-ce que c'est ?
- Antoine Dupont…
- Il est où ?
- Partout! Il est partout!

Sous le choc, les irlandais témoignent…@Dupont9A @StadeToulousain #DupontEverywhere #InvestecChampionsCup pic.twitter.com/R9xaYUZipH

— Investec Champions Cup France (@ChampionsCup_FR) January 13, 2024

Mais, franchement, quelqu’un s’inquiétait-il vraiment le concernant ? Qui avait osé réellement croire que ce garçon avait la tête ailleurs sous prétexte qu’il n’avait pas traversé le terrain ou qu’il avait raté deux passes ? C’est un brin caricatural mais, comme beaucoup de ses coéquipiers internationaux, il avait peut-être juste eu besoin de digérer la déception du Mondial, qui plus est après tout ce qu’il a vécu dans la compétition, puis de retrouver ses marques avec le Stade toulousain. Et la montée en puissance, ces dernières semaines, est assez remarquable. Jusqu’à cette performance XXL face à l’Ulster. Dupont a simplement été diabolique. Une aubaine pour ses partenaires, un enfer pour ses adversaires. "Dans cette Champions Cup, on affronte des équipes qui ont une volonté de jouer de loin, de mettre du rythme, de l’intensité, ce qui n’est pas toujours le cas en Top 14, explique-t-il. C’est quelque chose qui nous plaît et on se retrouve là-dedans. C’est ce jeu-là qu’on aime." Et que lui adore par-dessus tout.

Mauvaka : "J’essaye de l’imiter"

Samedi, Dupont était partout. à l’origine, à la conclusion, au relais, au soutien… Il est le joueur qui a effectué le plus de courses (21), gagné le plus de mètres (173), battu le plus de défenseurs (4) et le plus joué au pied (14). Bref, malgré quelques gourmandises qu’il convient de lui pardonner aisément au vu de tout ce qu’il entreprend, c’est la définition de l’homme "atout" faire. "Quand mes partenaires breakent autant de fois autour des rucks, ça me donne plus de possibilités de me porter au soutien", dit-il sobrement. Le tout sublimé par un doublé personnel et un essai offert sur un plateau à Peato Mauvaka après un génial départ le long de la touche, derrière un maul.

"On devait faire un ballon porté et j’ai entendu Antoine partir, raconte Mauvaka. J’étais un peu fatigué mais je l’ai écouté. Il a fait tout le travail et j’ai fini. C’est donnant-donnant : je lui ai filé un essai, il m’en a filé un !" Et d’ajouter dans un sourire : "On l’appelle le ministre de l’intérieur, donc j’essaye un peu de le titiller et de l’imiter." Encore sous le feu des projecteurs avec son passage à VII et son absence pour le prochain Tournoi, Dupont a rappelé en Ulster que son investissement et son ambition n’avaient rien d’altérées. Et difficile de ne pas adhérer aux paroles de Mola sur sa future intégration avec les septistes français : "Je vois mal comment un des joueurs les plus doués de sa génération pourrait ne pas s’adapter." En l’observant créer autant de brèches à Belfast, avec huit adversaires de plus sur le terrain, on se disait pareil.

Vous êtes hors-jeu !

Cet article est réservé aux abonnés.

Profitez de notre offre pour lire la suite.

Abonnement SANS ENGAGEMENT à partir de

0,99€ le premier mois

Je m'abonne
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (3)
Puntadelteno1970 Il y a 1 mois Le 15/01/2024 à 07:25

Le talent d'Antoine est indiscutable! C'est un joueur doté d'une vision exceptionnelle du jeu. Dans un stade, il est impressionnant de voir ce qu'il fait en dehors des champs des caméras et son impact sur ces coéquipiers et ces adversaires. C'est un spectacle indescriptible. Impossible de ne pas être en admiration devant sa prestation de Samedi soir. Il y a peu de joueurs qui sont capables de faire l'unanimité dans un match au niveau des supporters des deux équipes. En Irlande, Antoine Dupont est très respecté et il est considéré comme un joueur hors normes. Beaucoup de supporters se battent pour avoir des places pour venir le voir jouer...

monach Il y a 1 mois Le 14/01/2024 à 18:58

Ha les concepts fumeux.......
En tout cas je n'ai jamais cru qu'Antoine avait perdu son jeu....
La preuve contre l'Ulster qui n'est pas n'importe qui......

Gcone1 Il y a 1 mois Le 14/01/2024 à 18:11

Dommage que son talent soit gâché par les concepts fumeux de Marcoussis.