Abonnés

Top 14 - L'opinion du Midol : Toulon a une gueule de "phase-finaliste"

Par Mathias Merlo
  • Gabin Villière face au Stade français lors de la 11e journée de Top 14.
    Gabin Villière face au Stade français lors de la 11e journée de Top 14. Icon Sport - Icon Sport
Publié le
Partager :

En s'imposant face au Stade français, le Rugby Club toulonnais a une nouvelle fois glané de précieux points se retrouvant à la troisième place du classement et poursuivant son bon début de saison. Ce RCT semble alors plus que jamais en capacité de se hisser en phase finale.

À Besagne, aucun ne veut le crier trop fort sur la place jouxtant Mayol. Le port préfère également rester silencieux, éloignant ainsi la guigne. Et pourtant, osons le dire, le RCT est, quasiment à mi-chemin, sur les rails d’un "exploit" : se qualifier pour la phase finale du Top 14, ce qui serait une première depuis 2018. Les guillemets demeurent de rigueur tant l’investissement de Bernard Lemaître est conséquent depuis son arrivée à la barre. C’est plutôt même, dans un sens, une anomalie à réparer.

Dans un match sans grande envolée, diablement âpre, Toulon a "remporté un bras de fer" face au Stade français, dixit Ollivon. Le même qu’il aurait probablement perdu lors des derniers exercices, où Mayol ressemblait plus à un château de cartes qu’à une véritable forteresse.

Des choses se passent en interne. Le club a envie d’avancer

Ce nouvel allant, symbolisé par la hargne et l’intransigeance de Pierre Mignoni, plaît au capitaine varois : "Il y a beaucoup de choses qui ont évolué depuis plus d’unan. Le club a pris un virage, je pense que c’est le bon. Des choses se passent en interne. Le club a envie d’avancer. Les joueurs ressentent que le club va dans la bonne direction. On a évolué dans notre mentalité au sein du groupe. Elle est meilleure que l’an dernier. On travaille mieux. Je ne pense pas qu’il y a un écart énorme mais c’est mieux. Même si nous sommes sur le podium, on en veut plus. Ne pas se relâcher et être ambitieux. On doit davantage croire en ce que l’on fait. Il faut avoir conscience de ce que nous sommes capables de faire. On doit être conscient que l’on peut gagner. Encore plus ! On doit croire en nous. Ça a parfois manqué, même souvent. Aujourd’hui, nous avançons." Mais toujours en silence.

Vous êtes hors-jeu !

Cet article est réservé aux abonnés.

Profitez de notre offre pour lire la suite.

Abonnement SANS ENGAGEMENT à partir de

0,99€ le premier mois

Je m'abonne
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (4)
Avdemuret Il y a 1 mois Le 03/01/2024 à 15:30

Bof ....

captain83 Il y a 1 mois Le 03/01/2024 à 18:59

Avdemuret merci d être passé t as bien avncé le débat

Avdemuret Il y a 1 mois Le 04/01/2024 à 13:15

Pas besoin de faire de grands discours, Toulon en phase finale ça c'était avant la blessure de Serin, maintenant..
Voilà, j'ai dit la même chose mais plus argumenté

Blondindu13 Il y a 1 mois Le 05/01/2024 à 12:50

Ben White fait plutôt bien le job pour le moment. Ça devrait passer cette année pour Toulon. Allez toulaaaaan !!!!!