Abonnés

Rugby à XIII - Passe de trois en vue pour les Toulousains

Par Didier Navarre
  • Auteur d’un doublé contre Newcastle, Guy Armitage est en jambe. à lui de confirmer face à York. Photo Valentine Chapuis
    Auteur d’un doublé contre Newcastle, Guy Armitage est en jambe. à lui de confirmer face à York. Photo Valentine Chapuis DDM - VALENTINE CHAPUIS
Publié le
Partager :

Fort d’un double succès aux dépens de Barrow et Newcastle, le TO ambitionne une troisième victoire consécutive lors de la réception de York.

Jusqu’ici, tout va bien pour le Toulouse olympique. Après deux journées, les Haut-Garonnais ont respectivement épinglé Barrow et Newcastle à leur tableau de chasse et ce sur des scores très flatteurs. Sur son herbe, Barrow a été à court d’arguments (24-4). Une semaine après, pour la première à Ernest-Wallon, Newcastle n’a pas vraiment existé face au collectif bien huilé des hommes de Sylvain Houles (58-0). Après cette double prouesse, les Toulousains n’ont nulle intention de s’arrêter en si bon chemin. Samedi, ils ont une nouvelle fois le privilège d’évoluer à domicile et ont pour hôte York, formation beaucoup plus chevronnée que Newcastle.

Retour d’Ashall-Bott

Lors du précédent exercice, York a fini à la sixième place et a atteint la demi-finale, au cours de laquelle les Knights (Chevaliers) ont été écrasés par Leigh (70-10), le vainqueur de l’édition 2022. Plus près de nous, et à la surprise générale, York s’est pris les pieds dans le tapis lors de la journée inaugurale face à Widnes (19-12) dans leur antre fétiche du Community Stadium. Lundi, ils ont bien réagi lors la réception de Bradford. L’équipe de James Glover s’est brillamment imposée 32 à 16. Plus que le succès, les Chevaliers y ont ajouté la manière, ce dont témoigne Houles : "La prestation de York a été excellente. J’ai vu une équipe bien en place en défense, rigoureuse et qui a fait un minimum de fautes. Sur le plan de la discipline, elle est irréprochable. Dans la possession du ballon, elle a bien complété ses chaînes. On va se mesurer à une belle équipe possédant un pack bien structuré. La clé du match va résider dans la bataille du milieu. Celui qui aura la mainmise sur ce secteur prendra une option sur la victoire."

Côté toulousain, on est impatient d’en découdre. Les hommes de Harrison Hansen ont le désir d’aligner une nouvelle victoire. Et pour ce troisième rendez-vous de l’année, Olly Ashall-Bott (soumis au protocole commotion lors de la réception de Newcastle) va normalement retrouver sa place à l’arrière. À noter que par rapport à leur adversaire, les Toulousains auront eu quarante-huit heures de repos supplémentaires, ce qui n’est pas un mince atout dans ce débat du haut du tableau.

Vous êtes hors-jeu !

Cet article est réservé aux abonnés Midi Olympique.

Abonnez-vous pour débloquer cet article.

Abonnement SANS ENGAGEMENT à partir de

0,99€ le premier mois

Je m'abonne
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?