XV de France

Pas si "bleus" que ça...

Malgré les titularisations d’Yvan Watremez et de Brice Dulin aux postes de pilier gauche et à d‘arrière, le sélectionneur Philippe Saint-André a veillé à conserver des joueurs d’expérience au postes clé, comme au talonnage, en deuxième et troisième ligne, ainsi qu’à la charnière. Explications.

 
Pas si "bleus" que ça... - Rugby - XV de FranceMidi Olympique
 

Des neufs néo-capés invités par Philippe Saint-André pour cette tournée de juin, seuls deux goûteront au plaisir de la titularisation pour leur premier match en équipe de France. Il s’agit d’Yvan Watremez, le robuste pilier ariégeois qui cale le côté gauche de la mêlée biarrote, ainsi que je jeune arrière agenais Brice Dulin. Pour le reste, Philippe Saint-André a refusé de succomber à la tentation du jeunisme, préférant s’appuyer sur "l’ossature du Tournoi". Ainsi, l’on retrouve des joueurs clé au postes importants: Dimitri Szarzewski au talonnage, le capitaine Pascal Papé en deuxième ligne, Louis Picamoles et Fulgence Ouedraogo en troisième ligne.

En somme, le pack de départ ressemble fortement à celui du dernier Tournoi. Derrière, le schéma est identique. Saint-André a reconduit une charnière, certes jeune, mais expérimentée avec Morgan Parra et François Trinh-Duc, ainsi que la paire explosive Fofana-Fritz. La présence de ces joueurs phares devrait rassurer ceux qui retrouvent l’équipe de France après une longue période (Lauret, Huget), ou les révélations du dernier Tournoi (Buttin, Fofana, Maestri).

Les jeunes pour emballer la rencontre

En revanche, le banc tricolore compte une belle brochette de jeunes et de revanchards. Auteurs de belles prestations lors du jubilé de Serge Betsen, le deuxième ligne catalan Romain Taofifenua et le demi de mêlée agenais Maxime Machenaud auront l’occasion de montrer leur valeur dans les conditions réelles d’un Test match, tout comme pour le jeune talonneur toulousain Christopher-Eric Tolofua, qui vivra ses première minutes en Bleu. Au rayon des revanchards, on trouve trois joueurs: Alexandre Lapandry, Frédéric Michalak, et Maxime Mermoz. Le dernier cité, qui a vécu un Tournoi 2012 particulièrement frustrant, aura à cœur de montrer qu’il faut, malgré l’éclosion de Wesley Fofana, toujours compter sur lui. Frédéric Michalak fera également parler son expérience et sa fougue dans le deuxième acte, tandis que le pilier clermontois Vincent Debaty apportera sa puissance dans le jeu courant.

 

Le XV de départ: Dulin (Agen) - Buttin (Clermont), Fofana (Clermont), Fritz (Stade toulousain), Huget (Bayonne) - (o) Trinh-Duc (Montpellier), (m) Parra (Clermont) - Picamoles (Stade toulousain), Ouedraogo (Montpellier), Lauret (Biarritz) - Maestri (Stade toulousain), Papé (Stade français, cap.) - Attoub (Stade français), Szarzewski (Stade français), Watremez (Biarritz).

Remplaçants: Tolofua (Stade toulousain), Debaty (Clermont), Taofifenua (Perpignan), Lapandry (Clermont), Machenaud (Agen), Michalak (Sharks/RSA), Mermoz (Perpignan).

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |