Juan Martin Fernandez Lobbe (Toulon), exclu dix minutes face aux Saracens - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Toulon: Juan Martin Fernandez Lobbe veut en finir avec son indiscipline

Fernandez Lobbe veut en finir avec son indiscipline

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 28/05/2014 à 14:22 -
Par Rugbyrama - Le 28/05/2014 à 14:22
Exclu dix minutes en demie et finale de H Cup, Juan Martin Fernandez Lobbe veut calmer ses nerfs pour ne pas porter préjudice à Toulon face à Castres.

Le troisième ligne de Toulon Juan Martin Fernandez Lobbe l'a mauvaise: exclu temporairement deux fois de suite en Coupe d'Europe, il promet plus de maîtrise samedi face à Castres pour décrocher un Bouclier de Brennus en forme de consécration. "J'espère que Bernard me donnera une autre chance. Jamais tu ne dois laisser tes coéquipiers à 14", soufflait samedi l'Argentin dans les coursives du Millennium Stadium de Cardiff, quelques minutes après le deuxième sacre européen d'affilée conquis face aux Saracens (23-6).

Car Fernandez Lobbe sait que Laporte, en manageur adepte d'une discipline impeccable, aura forcément tiqué vis-à-vis du carton jaune reçu par l'Argentin à la 22e minute de jeu. A ce moment-là, Toulon est bousculé et, en accrochant Alistair Hargreaves dans les airs, Fernandez Lobbe a placé ses partenaires dans une situation potentiellement délicate. Un mois plus tôt, le scénario avait été quasiment identique au stade Vélodrome de Marseille en demi-finale de Coupe d'Europe contre le Munster: Fernandez Lobbe s'était rendu coupable d'un coup de genou apparemment accidentel sur le demi de mêlée Conor Murray, juste avant la demi-heure de jeu. "J'ai mis l'équipe dans la merde déjà en demi-finale et en finale, soupire l'expérimenté troisième ligne (32 ans, 56 sélections). Les deux arbitres ont dit qu'ils savaient que ce n'était pas volontaire. Mais ça peut te coûter vraiment cher dans un match de phase finale. Il faut rester très lucide, et pendant 10 secondes, je ne l'ai pas été".

"Un mec très intelligent"

Ce qui permettra peut-être à l'Argentin de passer entre les gouttes, c'est l'absence d'impact de ses absences sur l'issue des rencontres. Effectivement, face au Munster, Jonny Wilkinson a répondu par un drop et une pénalité aux deux pénalités de Ian Keatley durant l'absence du flanker des Pumas. Et contre les Sarries, c'est à 14 que le RCT a inscrit son premier essai, via Matt Giteau. "On a bien géré les deux fois, on a marqué des points, souligne Fernandez Lobbe. C'est important, on est solidaire".

Hormis ces deux incidents de jeu, l'Argentin s'est davantage révélé indispensable au RCT, où il est arrivé en 2009 dans les bagages de Philippe Saint-André, qui avait aussi été son manageur à Sale et l'un de ses admirateurs. "Un mec brillant, très intelligent", vantait PSA il y a un an et demi. De fait, l'ingénieur de formation, qui a grandi à quelques pas du stade de River Plate à Buenos Aires, est vite devenu le capitaine naturel pour l'actuel manager du XV de France. "Et quand je suis allé à Toulon, c'est le premier mec que j'ai recruté. Capable de jouer 6, 7, 8... un vrai leader, qui comprend tout de la stratégie de jeu", loue Saint-André

"Mourir au Stade de France"

Réputé pour ses qualités sur les ballons hauts, ses qualités de perforation, son abattage défensif mais aussi pour son aura dans le vestiaire qui lui a offert le capitanat des Pumas, Fernandez Lobbe a été de toutes les aventures toulonnaises ces dernières années, y compris des finales de Top 14 perdues en 2012 et 2013. Et, en cinq ans, il a pris le temps de mesurer l'importance d'un premier Brennus depuis 1992 pour la Rade. "Ca fait deux ans qu'on l'a ici (en travers de la gorge). Deux fois, ça fait mal", relève-t-il. "Il n'y aurait pas mieux qu'un titre de champion de France. Dans 30 ans, on parlera encore de ça entre nous", poursuit-il avec ferveur.

Contre Castres, vainqueur l'an passé 19-14 en finale, il jure que ses coéquipiers et lui vont "tout essayer, tout donner". "On va mourir au Stade de France", s'enthousiasme-t-il encore. Longtemps blessé cette saison après avoir été victime d'une fracture du coude, Fernandez Lobbe déborde visiblement d'envie. A lui aussi de la canaliser au bon moment.

Juan Martin Fernandez Lobbe - Toulon - 2013
Juan Martin Fernandez Lobbe - Toulon - 2013 - Icon Sport