Getty Images

RUGBY - TOP 14 - Oscar de la semaine : Cheslin Kolbe, nouveau chouchou de Toulouse

Oscar de la semaine : Kolbe, nouveau chouchou de Toulouse
Par Rugbyrama

Le 06/11/2017 à 11:28Mis à jour Le 06/11/2017 à 12:08

En inscrivant son premier doublé en Top 14, l'ailier sud-africain Cheslin Kolbe a été un des grands artisans de la victoire toulousaine face à l'Union Bordeaux-Bègles, samedi (38-37).

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Quand votre adversaire a deux fois plus le ballon que vous (20 minutes pour l'UBB et seulement 10 pour le Stade toulousain), mieux vaut être efficace. Le manager des Rouge et Noir peut donc remercier sa nouvelle pépite, son ailier sud-africain Cheslin Kolbe, arrivé début août dans la Ville rose. Moins de trois moins après le début du championnat, il est déjà devenu le nouveau chouchou d’Ernest-Wallon qui n’a pas hésité à scander son nom pendant de longues minutes après son interception en début de seconde période.

Une inspiration qui lui permettait d’inscrire un doublé, son premier en Top 14. Il serait réducteur de résumer sa prestation face à l'UBB à ces deux sprints, le premier en bout de ligne après un mouvement toulousain d'envergure, le deuxième après avoir récupéré un ballon roulant au centre du terrain, mais ils ont été décisifs. Surtout le second. Son éclair refroidissant des Girondins euphoriques depuis la vingtième minute de jeu. Un succès stadiste était de nouveau envisageable. Il a rallumé une flamme alors que les vents étaient contraires.

" C’est d’autant plus une bonne recrue, quand tu batailles pour avoir un garçon de soixante-dix kilos alors que tout le monde te demande si tu es sûr de toi, car les autres prennent des garçons de 120 ou 130 kilos... (Mola)"

En huit matches disputés, Cheslin Kolbe, l’ailier sud-africain de poche, a déjà inscrit six essais, devenant le meilleur marqueur de son équipe devant une autre recrue, le demi de mêlée Antoine Dupont (quatre essais). Le manager Ugo Mola ne pouvait que se réjouir de la réussite de l'ancien joueur de la province des Stormers : "Aujourd'hui, beaucoup de personnes vont s'attribuer la paternité de sa venue, mais j'en suis personnellement très heureux. C’est d’autant plus une bonne recrue, quand tu batailles pour avoir un garçon de soixante-dix kilos alors que tout le monde te demande si tu es sûr de toi, car les autres prennent des garçons de 120 ou 130 kilos. Cheslin Kolbe est un mec différent qui va petit à petit finir de remplir le stade qui était déjà quasiment plein et ça c’est super agréable."

Précieux sur le terrain et belle tête de gondole

L’ancien international à VII, âgé de 24 ans, est définitivement un joueur frisson aussi décisif que spectaculaire. Un atout de poids pour le club haut-garonnais qui souhaite reconquérir les cœurs alors que la fréquentation d'Ernest-Wallon était en forte baisse la saison dernière. Les crochets et les courses folles de ce petit lutin sont déjà en train de faire changer la donne. Et pourtant, Cheslin Kolbe pensait lui aussi avoir besoin de temps pour s'adapter à un rugby européen plus physique et moins rapide que celui qu'il connaissait en Super Rugby. Un rugby soi-disant plus difficile à appréhender pour les petits gabarits... mais pas pour la nouvelle fusée toulousaine.

0
0