Fabien Barcella (Grenoble) face au Racing 92 - février 2016 - Icon Sport
Top 14

TOP 14 - L'objectif de Grenoble, ça reste toujours le Top 8...

L'objectif de Grenoble, ça reste toujours le Top 8...
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 25/03/2016 à 10:55 - Publié le 25/03/2016 à 10:55
Par Laurent GENIN - Le 25/03/2016 à 10:55

TOP 14 - Après sa victoire contre Brive et avant de se déplacer à Oyonnax, le FCG, dixième, doit l’emporter contre La Rochelle samedi soir afin que son but de terminer dans les huit premiers du Top 14 en fin de saison reste atteignable.

Avec la réception de Brive dimanche dernier, Grenoble a retrouvé des équipes de "son" championnat. En effet, la série contre les leaders du Top 14 a été difficile comme prévu pour un FCG, dixième, qui est allé s’imposer au Stade français mais s’est incliné trois fois : face au Racing 92, contre Clermont et à Toulon. Face à l’ASM (12-45) et au RCT (8-38), les Grenoblois ont pu noter la différence qui les sépare encore des tout meilleurs.

Face aux Brivistes, les Isérois ont renoué avec le succès (26-22), même s’il a été obtenu dans la douleur. "On doit améliorer notre performance par rapport à ce qu’on a fait contre Brive. On n’est pas contents de notre prestation en fin de match, parce qu’on manquait de rythme après deux mauvaises performances contre Clermont et Toulon", explique le capitaine grenoblois Ben Hand.

Ben Hand, le deuxième ligne de Grenoble
Ben Hand, le deuxième ligne de Grenoble - Icon Sport

Hand: "C’est vraiment important de marquer notre territoire"

Pour Bernard Jackman, l’entraîneur en chef, cette victoire, même étriquée, a fait du bien aux têtes. "On a gagné le match et regagné un peu de confiance qu’on avait peut-être perdue contre Clermont, Toulon et le Racing. On a fait beaucoup de rotations dans le groupe pendant la saison, je suis confiant dans le fait que ça va payer à partir de maintenant", assure le technicien irlandais.

Après Brive, neuvième, qui garde deux unités d’avance sur le FCG après sa défaite, c’est La Rochelle, huitième, qui se présente samedi au Stade des Alpes. Des Rochelais situés trois points devant les Isérois. "Ce match est vraiment important pour nous avec les intentions du club de finir cette année dans le top 8", rappelle Ben Hand. "À domicile cette saison, au niveau de nos prestations, on a soufflé le chaud et le froid (quatre défaites, NDLR). C’est vraiment important de marquer notre territoire, de faire une belle prestation samedi soir".

Travail du maul pour les avants grenoblois sur la pelouse de Lesdiguières. Photo Laurent Genin
Travail du maul pour les avants grenoblois sur la pelouse de Lesdiguières. Photo Laurent Genin - Rugbyrama

Jackman: "Si tu n’es pas dominant physiquement contre La Rochelle, tu vas subir toute la soirée"

Pour espérer enchaîner une deuxième victoire consécutive chez lui, le FCG sait qu’il devra être présent dans le domaine physique. "J’ai beaucoup aimé notre capacité à être agressifs contre Brive. Sur la ligne d’avantage, on a été très durs. C’est la même clé du match samedi. Si tu n’es pas dominant physiquement contre La Rochelle, une équipe qu’on respecte beaucoup, tu vas subir toute la soirée", prévient Bernard Jackman.

Grenoble est au cœur d’un enchaînement qui peut lui permettre de s’offrir une fin de saison intéressante en cas de succès. Après Brive et La Rochelle, le FCG se déplacera à Oyonnax la semaine prochaine, puis recevra Castres mi-avril. Avec un maintien quasiment acquis (19 points d’avance sur l’USO et 21 sur Agen) mais un top 6 à 11 longueurs, cette période est décisive pour les Grenoblois pour réintégrer ce fameux top 8. "On a un bloc de matches, avec celui du Connacht (en quart de finale de Challenge Cup, Ndlr), très important pour nous", confirme Bernard Jackman. Il s’agit donc pour le FCG déjà de ne pas se manquer face aux Rochelais samedi sous peine de vivre une fin de saison sans grands enjeux.

0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×