Rémi Talès, ouvreur et capitaine de Castres, pris par des joueurs toulousains - 22 août 2014 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Top 14, Castres - Faux départ pour le CO ?

Faux départ pour le CO ?

Par Jérémy Desoblin
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 27/08/2014 à 17:52 -
Par Jérémy Desoblin - Le 27/08/2014 à 17:52
Battu lors des deux premiers matchs de la saison, Castres a raté son début de championnat. Pas forcément inquiets, les Castrais devront toutefois réagir face à Bayonne pour retrouver un peu de confiance.

Un point en deux journées de championnat. Le Castres olympique n’avait plus connu de démarrage aussi poussif depuis la saison 2008-2009. À l’époque, les Tarnais avaient péniblement terminé l’exercice à la douzième place devant Dax et Mont-de-Marsan. À titre de comparaison, le CO comptabilisait déjà cinq points de plus la saison dernière au même stade de la compétition et pointait à la troisième place au classement. "On n’est pas forcément habitué à avoir des débuts de saison difficiles. C’est comme ça", concède le manager Matthias Rolland. "Le plus inquiétant est surtout le nombre de points après deux journées de championnat, rajoute David Darricarrère. C’est surtout la défaite chez nous contre le Stade français qu’on va traîner un petit peu. Mais il y a largement les moyens de rattraper tout ça". Un retard à l’allumage qui pourrait coûter cher en fin de saison.

Une manque de repères, mais de l'optimisme

"On sait très bien que l’équilibre est fragile. Pour des raisons diverses, on passe un peu à côté de notre match contre la Stade français et derrière, on va jouer à Toulouse…", concède Matthias Rolland. Secoué en mêlée, moins performant en touche et encore perfectible en défense, Castres semble pour l’heure en manque de repères comme l’explique Darricarrère : "on va travailler. On a repris assez tard cette année. Il y a pas mal de joueurs qui sont en manque de compétition et de repères. Il faut réussir à retrouver de l’efficacité. C’est important de pouvoir marquer les points. Face à Toulouse, on ne marque pas assez malgré le jeu produit. Il faut bosser". "Il faut retrouver les petites choses qui font notre force habituellement. Il n’y a pas de raison. Ce groupe est solide. Ce sont deux premiers matchs ratés, il se peut qu’on soit dans une période un peu difficile. On doit retrouver nos bases, notre défense, notre mêlée, notre conquête et notre jeu se mettra en place tout seul", poursuit Rolland.

Réaction attendue contre Bayonne

Une mise en route laborieuse dans cette entame de championnat qui n’inquiète pourtant pas le staff tarnais, "il ne faut surtout pas s’affoler, ce n’est que le deuxième match de la saison. Il en reste encore vingt-quatre en championnat. Il faut rester très solidaire et absolument faire une grosse partie face à Bayonne", assure Matthias Rolland. "Cela ne nous inquiète pas outre mesure. Il y a eu que deux journées", renchérit David Darricarrère. Et pourtant, samedi prochain, le vice-champion de France n’aura déjà plus le droit à l’erreur face à Bayonne dans un Top 14 de plus en plus resserré. De retour à Pierre-Antoine, les Tarnais auront certainement à cœur de retrouver un peu de confiance pour préparer au mieux les deux déplacements qui suivront sur les pelouses de Montpellier et La Rochelle. Une victoire pour retrouver fière allure et surtout, démarrer cette nouvelle saison…

Les Castrais, à l'image de Yannick Caballero, ont été dominés par les Toulousains - 22 août 2014
Les Castrais, à l'image de Yannick Caballero, ont été dominés par les Toulousains - 22 août 2014 - Icon Sport
 
 

commentaires


  • BObasque30/08/2014 21:01

    si vu le BO score du match

  • TrollRugby30/08/2014 21:01

    T'es sérieux la ? ^^

  • TrollRugby30/08/2014 21:00

    MDR !!!