Zurabi Zhvania (Stade français) face à Pau - 5 mars 2016 - AFP
Top 14

TOP 14 - Bilan 17e journée - Le Stade français s'enfonce, Bordeaux-Bègles poursuit sa belle série

Le Stade français s'enfonce, Bordeaux-Bègles poursuit sa belle série
Dernière mise à jour Le 06/03/2016 à 18:45 - Publié le 05/03/2016 à 23:02
Par Ivan Petros - Le 06/03/2016 à 18:45

TOP 14 - Le Stade français, champion en titre, a connu une nouvelle désillusion alors que l'UBB a confirmé qu'elle était un candidat sérieux au Top 6. Pour le maintien, les dés semblent déjà jetés... Tout ce qu'il faut savoir sur la 17e journée.

Les résultats

  • Clermont va beaucoup mieux! Après un succès à Castres et une large victoire sur Oyonnax, l'ASMCA a étrillé Grenoble vendredi soir au Stade des Alpes (12-45). 6 essais, le bonus offensif et une place de co-leader, les Auvergnats sont bel et bien de retour...
  • Comme la semaine dernière contre Montpellier, Toulouse a raté la dernière transformation du match. A Brive, les Toulousains avaient pourtant fait le plus dur en marquant l'essai de la probable victoire entre les poteaux à la dernière minute. Mais de moins de 10 mètres en face, Bézy s'est fait contrer par Péjoine sur sa tentative de transformation! CABCL et Stade toulousain se quittent sur un match nul (21-21).
 
  • Le Racing a repris les commandes du championnat. Comment? En battant largement Agen (38-13), bonus offensif à la clé. Sans forcément briller, les Ciel et Blanc ont marqué cinq essais pour remettre la marche avant après leur défaite face à Castres.
  • Pau a réussi son pari. La Section paloise a remporté son duel face au Stade français (19-12) et se donne encore un peu plus d'air dans la lutte pour le maintien. Pour les Parisiens, plus rien ne va... Les champions de France en titre sont désormais premiers non-relégables...
  • Grâce à son succès facile sur Oyonnax (48-20), l'UBB devient un candidat vraiment crédible aux phases finales. Les Girondins, qui ont passé 7 essais à l'USO, restent sur 4 victoires de rang en Top 14. Un rythme de cador.
  • A l'issue d'un match cadenassé, Montpellier a tout de même décroché une victoire des plus importantes dans la course aux phases finales contre Castres (22-19). Le CO se contente du bonus défensif mais voit le wagon des qualifiés s'éloigner.
  • Enfin, en clôture, les Rochelais ont fait tomber un nouveau cador du championnat. Après Toulouse, c'est Toulon qui est tombé à Marcel-Deflandre dimanche face à des Maritimes décidemment surprenants (19-14).
Enzo Sanga et Peceli Yato (ASM Clermont) - 4 mars 2016
Enzo Sanga et Peceli Yato (ASM Clermont) - 4 mars 2016 - Icon Sport

Les films des matches

Le film de Grenoble-Clermont
Le film de Brive-Toulouse
Le film de Racing-Agen
Le film de Pau-Stade français
Le film de Bordeaux-Bègles-Oyonnax
Le film de Montpellier-Castres
Le film de La Rochelle-Toulon

Sisa Koyamaibole (Brive) face à Toulouse - 5 mars 2016
Sisa Koyamaibole (Brive) face à Toulouse - 5 mars 2016 - Icon Sport

Les résumés

Grâce à un départ canon, Clermont confirme son retour au premier plan
Encore une fois, Toulouse s'est raté à la dernière seconde
Le Racing 92 n'a pas forcé son talent pour reprendre les commandes du Top 14
Pau s'offre le champion et un pas de plus vers le maintien
A ce rythme-là, l'UBB fonce vers les phases finales
Montpellier prend le bon wagon, Castres s'en éloigne
Après Toulouse, c'est au tour de Toulon de chuter à Deflandre

Dan Carter (Racing 92) - 5 mars 2016
Dan Carter (Racing 92) - 5 mars 2016 - Icon Sport

Le classement

On semble y voir plus clair au classement à deux niveaux. Tout d'abord, le Top 6 semble se dessiner puisque Montpellier, 6e, possède sept longueurs d'avance sur un duo composé de Brive et Castres. Le Racing 92 est provisoirement leader alors que Clermont, Toulon, l'UBB et Toulouse suivent le rythme. En bas de classement, si le Stade français continue d'inquiéter, la zone rouge apparait comme promise à Oyonnax et Agen. Le SUALG, 13e, accuse onze unités de retard sur le club parisien, 12e et premier non relégable.

Les joueurs

De nombreux Clermontois ont impressionné ce week-end. Mais l'homme du week-end est bien l'ailier Noa Nakaitaci, auteur d'un triplé. Le Grenoblois Rory Grice a lui encore rendu une énorme copie. L'arrière des Bleus Maxime Médard a rassuré en montrant de très belles jambes. Belle copie rendue aussi par le Briviste Teddy Iribaren. Les Sudistes Adam Ashley-Cooper (triplé) et Steven Kitshoff (doublé) ont porté l'UBB. Avec deux essais lui aussi, Virgile Lacombe a grandement contribué au bonus offensif du Racing.

Steven Kitshoff (Bordeaux-Bègles) face à Oyonnax - 5 mars 2016
Steven Kitshoff (Bordeaux-Bègles) face à Oyonnax - 5 mars 2016 - AFP

Les bonus

Nakaitaci: "D’abord Clermont, l’équipe de France viendra après"
Bézy: "C’était à moi de reculer un peu plus..."

0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×