Icon Sport

Roubert, Ibanez... "L'équipe la plus bête du Top 14" - Le Top des déclas de la 19e journée

"L'équipe la plus bête du Top 14" - Le Top des déclas de la 19e journée
Par Clément Mazella via AFP

Mis à jourLe 07/03/2015 à 23:13

Publiéle 07/03/2015 à 23:13

Mis à jourLe 07/03/2015 à 23:13

Publiéle 07/03/2015 à 23:13

Par Clément Mazella via AFP

La déception de Roubert et Ibanez, le constat amer d'Harinordoquy et Paillaugue, la joie d'Urios ou l'interrogation de Landreau... Les phrases manquantes de la 19e journée de Top 14

Raphaël Ibanez (manager de Bordeaux-Bègles)

" On se doit d'être tous à 150 % pour lutter face aux meilleurs, car il suffit qu'un ou plusieurs d'entre nous ne soient pas dans un bon jour et ça se voit très rapidement dans le collectif"

Gonzalo Quesada (manager du Stade français)

" Quand on pense à notre jeu, à notre défense, qu'on respecte le plan de jeu, que chacun tient son rôle, derrière on a le résultat qu'il faut"

Jean Monribot (troisième ligne de Bayonne)

" Ça faisait deux ou trois ans qu'on prenait 50 ou 60 points quand on venait ici à Clermont. Là, on a montré un autre visage"
Jean Monribot, le troisième ligne de Bayonne
Jean Monribot, le troisième ligne de Bayonne - Icon Sport

Yann Roubert (président de Lyon)

" Nous ne sommes sûrement pas la plus mauvaise équipe du Top 14, mais la plus bête. Une fois encore on a fait des cadeaux, alors que l'on avait la possibilité de gagner ce match"

Mauricio Reggiardo (consultant de Castres)

" Avant le match, j'ai dit aux joueurs que j'étais convaincu que c'était des requins endormis, il fallait se réveiller, ils ont montré que je n'avais pas tort"

Fulgence Ouedraogo (troisième ligne de Montpellier)

" La qualification ? J'ai envie d'y croire, même si je sais que ce sera quasiment mission impossible"
Fulgence Ouedraogo (Montpellier)
Fulgence Ouedraogo (Montpellier) - Icon Sport

Benoit Paillaugue (demi de mêlée de Montpellier)

" Il n'y a pas de mots pour qualifier ce match. On s'est fait chier et on a fait chier tout le monde"

Fabrice Landreau (manager de Grenoble)

" C'est un peu dommage que le match bascule sur un dernier essai un peu litigieux du Racing. Est-ce qu'il y a en-avant ou pas? On ne sait pas trop, mais c'est dommage que ça ne se décide pas sur un essai plus franc"
Fabrice Landreau, le manager de Grenoble
Fabrice Landreau, le manager de Grenoble - Icon Sport

Christophe Urios (entraîneur d'Oyonnax)

" Si Oyonnax finit le championnat dans le top 6, ça voudra dire que d'autres n'auront pas voulu y aller.. [...] Je vais prendre en photo le classement pour le poser demain dans le bureau"

Imanol Harinordoquy (troisième ligne de Toulouse)

" Nous avons fait beaucoup d'efforts pour pas grand-chose. Samedi prochain, nous rentrerons sur le terrain avec une bonne trouille et j'espère que cela nous aidera"
0 commentaire
Vous lisez :