Montage Kayser, Pierre et Rougerie - Clermont - Rugbyrama
 
Article
commentaires
Top 14

Top 14 - Les Clermontois Kayser, Pierre et Rougerie hospitalisés après une agression à la machette

Kayser, Pierre et Rougerie hospitalisés après une agression à la machette

Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 20/07/2014 à 19:02 -
Par Fabien Pomiès - Le 20/07/2014 à 19:02
Agressés par une dizaine d'individus munis d'armes blanches, les Clermontois Benjamin Kayser, Julien Pierre et Aurélien Rougerie ont été hospitalisés à Millau.

Voilà un événement dont l'ASMCA se serait bien passée en pleine préparation de sa saison. Alors qu'ils regagnaient leur hôtel à Millau (12), où ils résidaient avant de rejoindre Falgos (66) pour leur stage, des joueurs clermontois ont été attaqués à l'arme blanche par un groupe d'individus. L'agression a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche. Benjamin Kayser (29 ans, 24 sélections), Aurélien Rougerie (33 ans, 76 sélections) et Julien Pierre (32 ans, 27 sélections) ont été hospitalisés. Selon le communiqué du club, "leur pronostic vital n'est pas engagé". Par ailleurs, une enquête de police à été ouverte pour faire la lumière sur cette affaire.

Des machettes et des sabres utilisés

Sur son site, l'ASMCA a ainsi fait part de cette nouvelle qui fait froid dans le dos, parlant d'une "dizaine d'individus munis d'armes blanches (couteaux, machettes, sabres)". Le talonneur Benjamin Kayser et le trois-quarts centre Aurélien Rougerie s'en sortent le mieux puisqu'ils ont été "seulement" touchés au bras. Pour sa part, le deuxième ligne Julien Pierre a subi des blessures à la hanche (crête iliaque). Ce dernier devrait d'ailleurs "subir dans les prochaines heures une opération chirurgicale réparatrice", toujours selon les nouvelles données par le club auvergnat. Chez nos confrères de L'Equipe 21, Jean-Marc Lhermet, le manager sportif, a déclaré: "Kayser et Rougerie devraient rejoindre le groupe pour le stage mais Pierre pourrait être absent pour plusieurs semaines". Tout en précisant: "Ils ont été agressés au milieu de la nuit par une dizaine d'individus en scooter armés de pelles et de machettes, qui leur sont tombés dessus et qui sont repartis aussi vite".

Marqué par ce fait divers, l'ASMCA envisage des poursuites judiciaires en plus des plaintes individuelles des joueurs: "L’ensemble du Club est à la fois profondément choqué et indigné par ces faits et apportera tout le soutien nécessaire aux autorités locales qui ont ouvert une enquête relative à cette agression afin de retrouver et punir les agresseurs. En plus des plaintes déposées individuellement par les joueurs concernés, le Club envisage également des poursuites judiciaires. Nous donnerons dès que possible de plus amples informations sur l'état de santé de nos joueurs. On ne sait pas grand chose. Ça a été à la fois assez incompréhensible et brutal ".

 
Les commentaires sont désactivés pour cette publication