Chiliboy Ralepelle lors de Brive-Toulouse - 2 novembre 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Top 14, dopage - Le Toulousain Chiliboy Ralepelle contrôlé positif ?

Le Toulousain Ralepelle contrôlé positif ?

Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 07/06/2014 à 11:11 -
Par Fabien Pomiès - Le 07/06/2014 à 11:11
Absent des terrains depuis février, le Sprinbok de Toulouse, Chiliboy Ralepelle, aurait été contrôlé positif à un anabolisant. Il risque deux ans de suspension.
 

Voilà une information qui a fait l'effet d'une bombe. Dans son édition de ce samedi, L'Equipe annonce que le talonneur springbok de Toulouse, Chiliboy Ralepelle (27 ans, 22 sélections), aurait été contrôlé positif à un stéroïde. Victime d'une rupture des ligaments croisés au genou droit lors de Biarritz-Toulouse (16-6), le 17 février dernier, il avait subi un test antidopage il y a quelques semaines, comme les autres joueurs sud-africains de l'effectif haut-garonnais. Et lors de ce contrôle inopiné pratiqué par l'IRB, des traces de drostanolone (un stéroïde anabolisant, ndlr) aurait été trouvées dans l'échantillon "A" de ses urines. Des résultats confirmés par la contre-expertise effectuée par l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) la semaine passée, si l'on en croit le quotidien.

En 2010, il était passé entre les mailles du filet

Rappelons qu'en novembre 2010, Ralepelle avait déjà été contrôlé positif, cette fois à la methylhexanamine. C'était à l'issue de la rencontre remportée par les siens contre l'Irlande. Avec son coéquipier Bjorn Basson, ils avaient été épinglés et même suspendus à titre provisoire par leur fédération avant de passer à travers les mailles du filet. La raison ? Une suspicion de contamination dans les compléments alimentaires agréés par les Boks.

Reste alors à connaître les suites de cette affaire pour celui qui a été le premier capitaine noir de l'histoire de sa sélection. Il devrait être en effet convoqué par la commission antidopage de la Fédération français et risque deux ans de suspension. Cela pourrait ainsi précipiter la fin de son aventure en France sous les couleurs du Stade toulousain. Arrivé dans la Ville rose durant l'intersaison, il a disputé seize rencontres avec les Rouge et noir (neuf de Top 14, six de H Cup). Bref, pas de quoi marquer l'histoire du club français le plus titré.

Chiliboy Ralepelle - Toulouse Connacht - 8 décembre 2013
Chiliboy Ralepelle - Toulouse Connacht - 8 décembre 2013 - DPPI
 
 

commentaires


  • TheStad3ToulousaiN13/06/2014 20:31

    les rageux sont plutôt toulounais les grilles a mayol ses pourquoi faire a ton avis :)

  • Brosse09/06/2014 14:20

    Seule la masse musculaire de Fickou t'intéresse ? Il faut peut-être regarder ailleurs aussi , en France ou à l'étranger !

  • Loup-du-LOU09/06/2014 10:43

    Le Munster m'a laissé quelques doutes cette année...........