Les joueurs de Grenoble à l'entraînement au stade Lesdiguières - 8 juillet 2014 - Rugbyrama
 
Top 14

Reprise Top 14 - Grenoble met le cap sur l’Argentine

Grenoble met le cap sur l’Argentine

Par Laurent GENIN
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 20/07/2014 à 10:34 -
Par Laurent GENIN - Le 20/07/2014 à 10:34
Dimanche, 51 membres du FCG, joueurs, staffs technique et médical, kinés s’envolent direction l’Amérique du Sud. Invité par la Fédération argentine, Grenoble y effectuera 15 jours de stage avec au programme deux matches de préparation contre les Pumas. Une superbe opportunité pour le club isérois.
 

Le FCG aime les voyages et voir autre chose. Après un stage en Russie en 2011 alors que le club évoluait encore en Pro D2 et des séjours de travail pour certains des coachs en Nouvelle-Zélande, en Australie et en Afrique du Sud ces dernières années, une délégation grenobloise fournie, 51 personnes, se rend à partir de ce dimanche en Argentine pour deux semaines. Leur camp de base se situera dans la capitale Buenos Aires. Sur ces 51 personnes, 37 sont des joueurs qui travailleront dur afin de poursuivre leur préparation en vue du début du Top 14 le 16 août à Clermont. Ils seront encadrés par les staffs technique et médical et les kinés. Le président Marc Chérèque rejoindra le groupe lors de la deuxième semaine.

Begon: "On y va vraiment pour travailler"

"C’est un stage où il va y avoir beaucoup de travail physique et de rugby aussi", précise Sylvain Begon, l’entraîneur des avants isérois. "On y va vraiment pour travailler". Les Grenoblois ne pourront donc pas jouer aux touristes. "A Buenos Aires, il y aura certainement pour ceux qui le souhaitent une visite de la ville, mais ce ne sera pas un voyage touristique", prévient Fabrice Landreau, directeur général du FCG. Pour les joueurs, il s’agira dans un premier temps, quand ils arriveront lundi midi sur place, d’encaisser le décalage horaire (- 5 heures par rapport à la France) et se faire au climat plutôt frisquet. "On va arriver en plein hiver", rappelle Sylvain Begon. De 35°C au moins à Grenoble en cette fin de semaine à tout juste 15°C au meilleur de la journée à Buenos Aires, cela fait un sacré changement. Sans parler du matin où les températures oscillent entre 6 et 9°C environ.

Mais, à part ces petits désagréments, les Grenoblois mesurent la chance qu’ils ont de pouvoir partir si loin. "Pour le club, c’est une super opportunité", apprécie le trois-quarts centre Geoffroy Messina. "Ça sort de la routine. On remerciera bien les Argentins pour ça." En effet, c’est grâce à la Fédération argentine, qui prend à sa charge l’intégralité du séjour des Isérois, que cette expédition peut avoir lieu. Et "en termes de cohésion, cela peut être une aventure super sympa", ajoute Sylvain Begon. Grenoble suit ainsi la voie tracée par le Stade français qui, il y a deux ans, s’était lui aussi expatrié quelques jours en Argentine avant le début de la saison.

Messina: "On est heureux et fiers de pouvoir jouer deux matches contre les Pumas"

Lors de ce stage, le FCG se mesurera deux fois aux Pumas argentins le vendredi 25 juillet à Buenos Aires (et non le samedi 26 comme prévu initialement) et le samedi 2 août à San Fernando del Valle de Catamarca (au nord du pays). Les Argentins préparent actuellement le Four Nations, qu’ils débuteront par un déplacement en Afrique du Sud le 16 août. Les Grenoblois s’attendent à une opposition plus que relevée. "Il va falloir se préparer comme il faut", annonce Sylvain Begon. "Les Pumas ont déjà joué trois tests matches contre les Irlandais et les Ecossais. Ils sont plutôt rodés. Je pense que ça va être difficile." "J’avais déjà eu la chance avec les Baabas de les jouer (tournée des Barbarians en 2009, ndlr)", évoque Geoffroy Messina. "On est heureux et fiers de pouvoir jouer deux matches comme ça. Après, on y va en pleine préparation physique donc fatigués. Eux, ils préparent le Four Nations. On s’attend à quelque chose de dur. Au moins, on ne souffrira pas de la chaleur, ça c’est sûr", rigole le trois-quarts centre.

Concernant les temps de jeu de chacun, Sylvain Begon précise : "On va faire jouer les garçons qui sont en forme, qui ont effectué toute la préparation. Sur deux matches avec 37 joueurs, tout le monde devrait pouvoir un peu jouer." Et l’objectif, au-delà d’essayer d’être à la hauteur de leurs hôtes, est de mettre en place sur le terrain ce qui a été travaillé depuis le début de la préparation. Les Grenoblois seront de retour en Isère le 4 août, où ils accueilleront leurs dernières recrues made in Super Rugby : l’ailier Gio Aplon, le trois-quarts centre Jackson Willison et peut-être le demi de mêlée Charl McLeod, encore en lice dans cette compétition avec sa franchise des Sharks de Durban.

Sylvain Begon, entraîneur des avants de Grenoble, dirige ses joueurs - 8 juillet 2014
Sylvain Begon, entraîneur des avants de Grenoble, dirige ses joueurs - 8 juillet 2014 - Rugbyrama
 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×