Icon Sport

25e journée Top 14 - Bayonne, deux points capitaux pour la survie

25e journée: Bayonne, deux points capitaux pour la survie

Mis à jourLe 20/04/2014 à 12:34

Publiéle 20/04/2014 à 12:27

Mis à jourLe 20/04/2014 à 12:34

Publiéle 20/04/2014 à 12:27

En arrachant le nul à Grenoble, Bayonne prend de la distance avec la zone rouge et Perpignan et Oyonnax, ses concurrents directs. Le bilan de la 25e journée.

LE CONTEXTE

Bayonne ne lâche rien. Dans la course au maintien, l'Aviron a réalisé un gros coup ce samedi en arrachant le nul sur la pelouse de Grenoble (21-21). Sur le fil, Martin Bustos Moyano passait la pénalité de l'égalisation. Les hommes du duo Lanta-Deylaud réalisent clairement la meilleure opération du week-end face à leurs concurrents directs, Oyonnax et Perpignan. L'USO a concédé le nul sur sa pelouse face au Stade toulousain (19-19) alors que l'Usap a encaissé un lourd revers à Montjuic face à des Toulonnais très séduisants (31-46). À une journée de la fin de la phase régulière, le suspense est à son comble dans un classement ultra-serré. Le nom de celui qui accompagnera Biarritz en Pro D2 reste inconnu. Clairement, c'est Perpignan qui demeure dans la situation la plus délicate. Les Biarrots ont pour leur part offert aux "historiques" du club (Yachvili, Peyrelongue, Traille...) une victoire pour leur dernier match à Aguiléra. Ils ont battu Brive sur le fil (19-13).

Parmi les prétendants au titre, les Castrais ont bien fait comprendre qu'ils ne cèderaient pas leur Bouclier de Brennus si facilement. En ouverture de la 25e journée, ils ont pris le dessus sur Montpellier (22-15). Clermont a été sérieusement secoué sur la pelouse du Racing Métro (22-6). Les hommes du duo Labit-Travers enchaînent une cinquième victoire consécutive et envoient un signal fort, à l'aube des phases finales. Enfin, samedi soir, le Stade français s'est donné les moyens de croire encore aux phases finales en décrochant un succès bonifié face à Bordeaux-Bègles (37-23). Mais l'UBB n'a pas dit son dernier mot et peut encore rêver à une victoire bonifiée le 3 mai prochain face à Biarritz. Nul doute que les quinze prochains jours seront asphyxiants pour un Top 14 qui ne sait toujours rien du sort qui lui sera reservé.

LES RÉSUMÉS

LES LIVES DES MATCHS

LES BONUS

0 commentaire
Vous lisez :