Romain Taofifenua - 29 décembre 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14 > - Perpignan

19e journée Top 14, MHR-Usap: Après la grêle, les doutes

Après la grêle, les doutes

Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 17/02/2014 à 11:58 -
Par Fabien Pomiès - Le 17/02/2014 à 11:58
Corrigés à Montpellier à cause de dix minutes catastrophiques (50-19), les Perpignanais se rapprochent dangereusement de la zone rouge. Avis de tempête.

Jusqu’ici tout va bien. Ou presque. Perpignan a fait jeu égal avec Montpellier après 30 minutes et a présenté le visage d’une équipe décomplexée. Mais en grattant un peu le vernis, les prémices du naufrage transpirent… L’Usap s’est offert le luxe de marquer un essai transformé plus trois pénalités en moins de 25 minutes mais dans le même temps les Catalans n’ont jamais su "cadenasser" la partie et capitaliser. "La première période jusqu’à la trentième minute n’est pas mauvaise si ce n’est que nous donnons trop facilement les premiers points, regrettait Marc Delpoux. Nous n’avons pas été capables de nous sortir des trois premiers renvois et on leur a permis de rester dans le match".

De rester dans le mach et de le plier en huit minutes exactement car dans ce laps de temps l’Usap a encaissé 17 points. Si la première réalisation de Ranger avait déjà laissé apparaître des lacunes défensives, les deux essais suivant ont confirmé l’impression d’à-peu-près: plaquages manqués, replacements hésitants… "Nous avons mal négocié quelques ballons à des moments clés", précisait Patrick Arlettaz. Et c’est justement ce qui explique un naufrage aussi soudain que définitif. "C’était sans doute trop prétentieux de notre part de vouloir faire un résultat ici, poursuivait l’entraîneur en charge des trois-quarts. On est tous touchés mais il faut se reconcentrer au plus vite pour préparer la venue de Brive".

Marty: "Oui je suis inquiet "

David Marty n’a pas cherché de faux fuyants au moment d’expliquer cet échec: "On n’est pas solides sur les bases et dans ce cas-là le rugby ça ne marche pas. Nous n’avons pas été au rendez-vous et nous avons pris une leçon". Lui, le Catalan pur jus, vit plus mal encore que les autres la situation actuelle: "Je suis inquiet car on n’avance pas. Je peux déjà le dire, je sais sur quoi Brive va nous prendre samedi prochain: ils vont essayer de nous prendre en mêlée, sur les ballons portés. On est prévenus, il faut se préparer en conséquence". 

Brive va arriver gonflé à bloc à Aimé-Giral samedi: surfant sur le succès de prestige obtenu face au Stade français (28-12), les coéquipiers d’Arnaud Mela savent qu’un résultat positif face à l’Usap leur ouvrirait en grand les portes du maintien… C’est dans ce contexte à haute tension que Perpignan va devoir préparer son match avec un recentrage attendu sur les basiques que sont la conquête et l’engagement.

Et maintenant ?

Après le match nul concédé à Aimé-Giral face au Racing Métro, le président Rivière avait maintenu le staff actuel dans ses fonctions mais avait demandé à Sylvain Deroeux, aujourd’hui directeur général de l’Usap, de se rapprocher du terrain. L’ancien joueur et capitaine de l’Usap entre 1997 et 2003 n’a pas vocation à intervenir directement sur l’aspect sportif et la composition des équipes mais son président attend de lui qu’il soulage le staff technique et s’implique dans le management. Et pourquoi pas rappeler aux joueurs, son exemplarité sous le maillot Sang et Or le lui autorise, qu’ils sont garants de la pérennité du club.

S’il est trop tôt pour juger son action, il devra trouver les mots pour éviter que la sinistrose s’installe ; en effet, dans certains cas, un discours différent peut ramener un peu de sérénité. De son côté Marc Delpoux a réaffirmé que "l’important aujourd’hui n’est pas de savoir ce qui va se passer pour les uns et pour les autres, l’important c’est de se dire qu’on a sept matchs pour sauver l’Usap du pire". Dont acte.

 
 

commentaires


  • Rugbylecombat20/04/2014 11:39

    Eh Ben non! Le RCT et l'USAP ne joueront pas la même chose l'année prochaine... Et Toulon va économiser 150k€ de dédit!

  • Toph6619/02/2014 19:34

    Salut Fred, Merci pour tes encouragements, nous en avons grand besoin cette saison, tant la poisse et les coups du sort ont émaillé notre saison jusqu'à présent. J'aimerais être aussi serein que toi pour notre maintien, mais je dois bien avouer que cela me tracasse un peu... 😉 Nous verrons dans les prochains week-end, si nous pouvons respirer un peu, ou non. À plus...

  • Jean Jacques Freixas18/02/2014 18:18

    Vaha a la tête a Clermont si on regarde un peu la saison dernière il n'as pas été si mauvais que ça ,mais cette année pour lui il est deja parti ,même le peut qu'il joue en équipe de France idem .Mais attention l'année prochaine il risque de faire mal.Et en plus (de source usapiste )il a un problème avec MARC.Espérons que cette équipe de l'usap se souvent sinon ils vont jouer avec 1000 supporters s'ils descendent en pro D2 visca usap visca als catalas