Top 14

Perpignan inflige une fessée à Toulouse

Perpignan34 - 20Stade Toulousain

Totalement retrouvé dans un stade de Montjuic qui lui porte chance, Perpignan a giflé un Toulouse peu impliqué (34-20), bonus en prime.

 
L'Usap corrige Toulouse - Rugby - Top 14AFP
 

Barcelone, c’est le Pérou, voire Byzance. Dans la ville où trône la Sagrada Familia, la messe était vite dite pour des Toulousains submergés par Perpignan. Les Sang et Or ont fait de la capitale catalane leur bastion dans le sillage d’un Farid Sid étincelant. Pas vicieux pour un sou, l’ailier perpignanais a largement participé à mettre le feu dans une défense toulousaine plus que permissive. Les plaquages ont dû rester dans les soutes pour des Haut-Garonnais dépassés après un voyage en bus dont s’était ému Guy Novès. Pourtant, les Catalans avaient commencé par étaler leur faiblesse (conjoncturelle pour l’instant avec les blessures de Mas et Pulu au poste de pilier droit) en mêlée. Ils encaissèrent une pénalité d’entrée avant de réagir immédiatement pour un premier essai de Sid après une attaque où la clairvoyance catalane n’avait que d’égal la mollesse toulousaine.

Les Perpignanais ont ensuite déroulé et profité du buffet à volonté: quatre essais en première période et des actions qui tournaient à la corrida pour des Toulousains estomaqués et châtiés. Comme à l’entraînement, Guilhem Guirado marquait suite à une touche d’école avec la complicité d’un Romain Taofifenua surpuissant dans le jeu courant et élégant balle en main (29e). Juste avant la pause, Strokosch permettait aux siens de basculer avec une avance de vingt et un points (27-6) suite à un coup de pied de Hook et une pression adéquate de Guiry sur Huget.

Un après-midi de chien pour Toulouse

En seconde période, on était en droit d’attendre des champions de France une réaction sans que cela tourne à la "remontada" mais l’Usap n’eut pas à s’inquiéter. Richard Haughton, entré à la place de Sid blessé, inscrivait le cinquième essai sang et or dès le retour des vestiaires, profitant de l’inattention toulousaine sur une pénalité rapidement jouée (41e). A partir de là, les Perpignanais étaient à l’abri et pouvaient aborder leur période de fléchissement avec sérénité. Un essai de pénalité récompensait tout de même la bonne tenue de la mêlée haut-garonnaise (46e), seule éclaircie dans un après-midi de chien.

La fin de match offrait un thriller de Série B lorsque Yannick Nyanga aplatissait entre les poteaux (67e). Le bonus offensif allait-il échapper aux Catalans et les Toulousains allaient-ils sauver les apparences en arrachant – au forceps – le bonus défensif ? La réponse fut non pour les deux puisque l’Usap résistait, revisitait les 22 mètres adverses et contemplait les maladresses récurrentes de Toulouse. Barcelone, terre de reconquête pour l’Usap qui enchaîne une deuxième victoire de suite et tient son match-référence. La semaine prochaine, à Paris, il s’agira de prendre la capitale française (au Stade français) pour confirmer à l’extérieur des dispositions alléchantes.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |