Parra - Clermont Grenoble - 22 septembre 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Clermont, la menace fantôme

Clermont, la menace fantôme

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 25/09/2012 à 14:27 -
Par Rugbyrama - Le 25/09/2012 à 14:27
Toujours à la recherche de son fond de jeu, Clermont engrange tout de même les victoires et pointe à la deuxième place. Rassurant.

C’est le paradoxe qui habite, depuis le début de la saison, le stade Marcel-Michelin. Alors qu’il trône sur le podium du Top 14, Clermont n’a pas encore trouvé son rythme de croisière sur le plan de jeu. Bien sûr, pas de grande révolution au programme. On parle là de détails: un peu de gourmandise une fois le premier rideau défensif passé, un excès d’altruisme et de recherche de "beau jeu", parfois. En première période, face à une équipe de Grenoble bien organisée et joueuse, les Clermontois ont mis du temps à déstabiliser et dû attendre la 34e minute pour enregistrer leur premier essai, malgré une domination territoriale sans partage. "Il y a encore beaucoup de déchet. Parfois on tente des passes un peu hasardeuses alors qu’on devrait passer par un temps de jeu supplémentaire. Mais cela traduit aussi l’envie de jouer, de prendre des initiatives. En défense aussi je trouve qu’on a lâché un peu vite sur les deux essais", analysait l'arrière Anthony Floch après la rencontre.

L’Europe comme régulateur?

Tout, pourtant, n’est pas noir. Dès qu’il se sont recentrés, dans un premier temps autour de leur paquet d’avants pour mettre Grenoble sur le reculoir, les portes se sont ouvertes, les franchissements se sont multipliés et logiquement, tout est rentré dans l’ordre. "Il faut simplement que l’on arrive à trouver le juste milieu quand on est dans la défense pour ne pas faire la passe de trop, celle qui nous met en danger. C’est une question d’équilibre. Mais malgré tout, il y a des essais, du jeu. Tout cela est positif. l’équipe a aussi montré du caractère en allant reprendre par deux fois le point de bonus offensif. On ne lâche rien", se félicitait le demi de mêlée Morgan Parra.

Une abnégation qui leur permet un bilan comptable très positif (5 victoires dont deux bonifiées et une défaite bonifiée en six matchs) et, déjà, une place au chaud, sur le podium. C’est d’ailleurs ce qui plaide le plus en leur faveur. Sans être dans la forme de leur vie, les Clermontois suivent de près le rythme de Toulonnais intenables depuis le début de la saison. Aucune raison, donc, de s’alarmer. Avec l’arrivée de la Coupe d’Europe, pour laquelle les Clermontois en pincent depuis deux ans, les choses pourraient rapidement rentrer dans l’ordre. "En H Cup, on bascule sur un autre mode. Généralement, tout rentre dans l’ordre et il est très rare que l’on rate nos entames» rappelait récemment Julien Bonnaire. «Il faut simplement que l’on arrive à gommer toutes ces petites fautes", conclut Anthony Floch.