Lacroix - Bayonne Bordeaux - 7 janvier 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Bayonne a retenu la leçon

Bayonne a retenu la leçon

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 02/11/2012 à 11:05 -
Par Rugbyrama - Le 02/11/2012 à 11:05
Bayonne remporte de belle manière son match couperet face à Bordeaux-Bègles, privant même les Girondins du bonus défensif (22-11). L'UBB est relégable.
 

Que cette victoire fait du bien du côté de Bayonne. Dans un match de la peur entre deux concurrents directs au maintien, l'Aviron bayonnais a en effet réussi à relever la tête après sa déroute à Toulon lors de la précédente journée. L'Union Bordeaux-Bègles, sur la lancée de sa victoire à Mont-de-Marsan, espérait bien mieux de ce déplacement en terres basques.

Dans un stade Jean-Dauger humide, le spectacle n'allait clairement pas être au rendez-vous. L'UBB montrait rapidement de véritables vélléités offensives tandis que Bayonne manquait cruellement d'efficacité malgré une domination de ses avants. Pas franchement aidées par le temps automnale, les deux formations jouaient à celle qui faisait le plus de fautes. A ce jeu là, Boyet donnait rapidement l'avantage à son équipe (26e, 6-3). Pourtant, loin de se laisser abattre et alors qu'ils se trouvaient en infériorité numérique, les Bordelo-Bèglais réussissaient à faire la différence grâce à un essai de Talebula (28e, 6-8). Sanchez ne transformait pas, ne réussissant pas à taper son coup de pied au bout de la minute trente impartie. Deux points supplémentaires qui comptait à la pause alors que Boyet passait une nouvelle pénalité (33e, 9-8).

Une seconde période décisive pour Bayonne

Au retour des vestiaires, alors que le score était loin d'être fait, l'UBB revenait avec les meilleures intentions présageant une seconde période plus débridée. Les Girondins se montraient alors réalistes et reprenaient la tête au score par le biais d'un drop de Sanchez (42e, 9-11). Cela ne suffisait pourtant pas pour les hommes de Vincent Etcheo qui manquaient cruellement de discipline, écopant même d'un second carton jaune. En supériorité numérique, Bayonne n'en demandait pas tant. Jusque là en manque d'ambition, les Bayonnais réussissaient en faire la différence en toute fin de partie par le pied de Boyet (54e, 60e) et un essai de Spedding (66e). Sous pression, les Basques pouvaient alors pousser un gros ouf de soulagement au coup de sifflet final.

Malgré une partie plutôt poussive, les Bayonnais décrochent un succès primordial dans la cours au maintien. Outre les points qui permettent de se donner un peu d'air au classement, cette victoire fait surtout du bien au moral avant le déplacement à Grenoble. C'est par contre la mauvaise opération du jour pour l'UBB qui repart bredouille de Jean-Dauger. Désormais en position plus que délicate, les Girondins doivent absolument relever la tête lors de la réception de Castres.