Top 14

Antonie Claassen (Castres olympique): "Nous sommes sous pression"

Le Castres olympique d’Antonie Claassen n’a toujours pas connu de succès depuis le début de l’année 2013. Le Sud-Africain se livre sur l’état d’esprit du groupe tarnais et sur la suite de la saison.

 
Claassen: "Nous sommes sous pression" - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Est-ce que ces deux semaines de coupure ont été bénéfiques ?

Antonie CLAASSEN: Ca fait toujours du bien  de couper, surtout que l’équipe vivait une période un peu compliquée. Nous avions vraiment besoin de nous vider la tête et cette période de "vacances" était très importante pour revenir avec un superbe état d’esprit.

Quel a été votre programme pendant ces deux semaines ?

A.C.: J’avais vraiment besoin de me ressourcer mais je ne suis pas rentré en Afrique du sud. Je suis allé chez mon pote Gerhard Vosloo à Clermont. J’ai bien récupéré, on a fait une ou deux petites séances de physique pour garder la forme. Depuis lundi, j’ai repris l’entrainement avec l’équipe. Nous avons commencé la semaine par de la mise en place et un peu de musculation.

Est-ce que vous avez enregistré des retours de blessures ?

A.C.: Oui il y’a plusieurs retour et notamment celui de Rodrigo Capo Ortega en seconde ligne qui est primordiale. Face à Bayonne nous avons perdu Jo Tekori et Brice Dulin qui sont très important dans notre jeu. Jo est un leader sur le terrain et dans les vestiaires, il apporte beaucoup simplement par sa présence. Quant à Brice, il a un esprit irréprochable et c’est un excellent relanceur. C’est dommage mais je pense que nous avons les joueurs et l’effectif pour surmonter cela.

Vous restez sur cinq défaites consécutives, est-ce que la réception du Stade français représente un tournant dans la saison ?

A.C.: C’est un match très important et nous sommes sous pression. C’est la première fois que nous allons recevoir en Top 14 depuis la trêve hivernale, il va falloir se donner à 100% devant notre public. Cette rencontre est l’occasion pour nous de se relancer et surtout de retrouver de la confiance. Tout va très vite dans le championnat avant nos cinq revers nous restions sur neuf victoires, mais nous continuons de regarder vers le haut de tableau.

Comment avez-vous préparé cette rencontre ?

A.C.: Nous avons beaucoup travaillé la conquête et notre mêlée qui a été défaillante sur les derniers matchs. Si nous réussissons à être performant dans ce secteur, nous pourrons envoyer plus de jeu derrière. Le Stade français est un équipe expérimentée qui propose du jeu, il faudra être très vigilant en défense.

Qu’est ce qu’il vous a manqué sur les derniers matchs ?

A.C.: A chaque fois nous avons perdu de peu de points. Certains match se jouent sur des détails mais je pense que nous avons été trop indisciplinés et nos fautes nous ont couté cher. Peut-être aussi un manque de lucidité.

Quels sont les objectifs du CO pour la fin de saison ?

A.C.: Nous prenons les matchs les uns après les autres mais il est clair que nous visons le Top 6 et nous voulons aller le plus loin possible. Si nous attenions cet objectif ce sera mes premières phases finales. C’est très excitant, je pense que c’est pour vivre ce genre de moments que nous jouons au rugby.

Etes-vous bien intégré dans au sein du groupe Castrais ?

A.C.: Je me sens très bien  l’équipe ! J’ai beaucoup de temps de jeu et cela me permet de m’exprimer et j’essaye de rester moi-même et de donner le meilleur pour le groupe. J’ai créé des liens avec plusieurs joueurs comme Jo Tekori. C’est un bon ami nous nous retrouvons souvent à l’extérieur du terrain pour prendre le petit déjeuner ensemble et écouter de la bonne musique.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |