Conrad BARNARD - montpellier agen - 1 septembre 2012 - Icon Sport
 
Top 14

Agen: Défense de replonger

Agen: Défense de replonger

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 03/09/2012 à 18:46 -
Par Rugbyrama - Le 03/09/2012 à 18:46
Dépassé défensivement, comme le staff et les joueurs le regrettaient après la rencontre, Agen s'est lourdement incliné (15-32) à Montpellier samedi. La troisième défaite du SUALG en autant de journées. Les hommes de Philippe Sella vont devoir se renforcer dans ce secteur.
 

A voir le visage des Agenais samedi après le match à Montpellier, les trois défaites inaugurales ont laissé des traces... En effet, Agen s'est incliné face au MHR (32-15) ce qui, en soi, n'a rien de ridicule. Ce qui a dérangé le staff du SUALG est davantage le comportement de sa défense, dépassée, sur ce match. Comme le confirme à demi-mots Philippe Sella, le manager sportif: "Nous n'avons pas lâché et le score a longtemps été flatteur. Nous avons réussi à résister en première période et nous avions pas mal d'espoirs à la mi-temps pour accrocher au moins un point. Mais nos manquements dans le secteur défensif ne nous ont pas permis de tenir plus d'une heure. Nous avons perdu beaucoup d'énergie en défense car nous avons dû rattraper beaucoup de situations chaudes".

Et si les Agenais ont encaissé quatre essais, ils auraient pu en prendre quatre de plus, si Montpellier avait été plus tueur et réaliste. Avec pas moins de 25 plaquages manqués, la défense a parfois pris l'eau. Pire, l'équipe n'a pas respecté le plan de jeu qu'elle s'était fixée: "Notre défense devait être haute et agressive avec des gros plaquages pour faire tomber rapidement nos adversaires. Nous avons fait tout le contraire avec une défense qui a cherché à contrôler en reculant", regrettait, désabusé, Sella après la rencontre. Même son de cloche du côté de l'ouvreur Conrad Barnard qui pointe du doigt les manquements défensifs: "Notre défense n'a pas été bonne. Nous avons manqué d'agressivité et Montpellier a su en profiter. Nous avons commis trop de fautes importantes à des moments clés. C'est vraiment dommage".

"On s'est dit qu'il fallait continuer à travailler"

Et si les Agenais n'ont pas remporté une seule victoire en ce début de saison qui les a vu affronter le Racing-Métro, Biarritz et donc Montpellier, ils peuvent nourrir des regrets, comme en témoigne l'opposition inaugurale face  aux Franciliens (Avec onze points d'avance et en supériorité numérique, le SUALG s'était fait rejoindre, NDLR). Mais les hommes de Sella le savent, le championnat est long et la vérité d'un jour n'est pas forcément celle du lendemain. Alors l'heure est à l'union sacrée pour les joueurs, qui auront à cœur d'enfin lancer leur saison. "Dans les vestiaires, on s'est dit qu'il fallait continuer à travailler. Nous n'allons pas baisser les bras après seulement trois journées, sinon on serait ridicules". Et ils auront besoin de cette motivation dès ce samedi à Ernest-Wallon pour affronter l'ogre toulousain. Et repartir avec un bonus défensif cette fois ?

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×