Top 14

Clermont vers d'autres sommets ?

L'ASMCA, qui a remporté samedi le premier Bouclier de Brennus de son histoire en battant Perpignan en finale (19-6), devra gérer un nouveau statut la saison prochaine. Le club auvergnat a toutefois décidé de travailler dans la continuité, pour, peut-être, s'envoler vers de nouveaux sommets.

 
Vers d'autres sommets ? - Rugby - Top 14 Icon Sport
 

Leur premier Brennus en poche, les Clermontois savourent leur bonheur depuis ce week-end. Entre le triomphe parisien samedi soir, la liesse place de Jaude dimanche, une fête improvisée sur le plateau de France 3 Auvergne lundi, la réception à la mairie ce mardi ou encore la présentation du Bouclier aux supporters vendredi et samedi, ils ne cessent d'honorer et de célébrer leur bout de bois et d'histoire.

Les Auvergnats profitent autant qu'ils le peuvent. Et quand ils se remettront au travail le 12 juillet, plus rien ne sera pareil. Cette image de "losers" perpétuels, ce traumatisme qui freinait toute une ville, toute une région, cette course frénétique au premier Bouclier de l'histoire du club... Tout ça, c'est fini. Quand Midi Olympique lui demande ce que ce titre va changer pour le futur du club, l'entraîneur Vern Cotter répond "tout. Nous n'aurons plus à rougir, auprès des joueurs que nous voulons recruter, de cette cicatrice qui nous a si longtemps hantés. Pour notre image, ça change tout !" Le Néo-Zélandais lui-même aurait connu un autre destin si l'ASMCA avait encore échoué samedi. Il aurait probablement quitté le club, alors qu'il a annoncé une prolongation de contrat de deux ans dimanche.

Objectif H Cup

Clermont va en fait travailler dans la continuité. Cotter reste donc. Seul l'entraîneur des arrières Joe Schmidt part pour le Leinster. Il sera remplacé par le coach de l'Usap Franck Azéma et Cotter restera le chef. Côté joueurs, peu de mouvements. Ce groupe, qui monte en puissance depuis quatre ans, est arrivé à maturité cette année avec le titre de champion de France. Et le staff ne veut pas en changer. Seuls le All Black Sione Lauaki (28 ans, 1, 92 m, 118 kg) et le talonneur des Crusaders Ti'i Paulo (27 ans, 1,83m, 110 kg) se sont engagés. Du côté des départs, aucun cadre ne quitte le navire. Au final, trois joueurs s'en vont : le deuxième ligne Christophe Samson (Toulon), le centre Seramaïa Baï (Castres) et le talonneur Benoît Cabello (prêt, Brive). Enfin, le budget ne devrait pas beaucoup évoluer non plus. L'ASMCA, qui possédait déjà la troisième trésorerie du Top 14, conservera une enveloppe de 19 millions d'euros environ, même si on peut penser que de nouveaux partenaires devraient se présenter.

Bref, la seule chose qui changera vraiment à Clermont l'an prochain, ce sera son statut. Reste à voir comment le club l'assumera. Crispera-t-il un groupe qui sera l'équipe à battre la saison prochaine ou le révèlera-t-il ? Beaucoup de joueurs, tout à leur joie d'avoir remporté le Bouclier, parlaient déjà de la H Cup samedi soir. "J'ai envie de gagner d'autres titres", lançait du haut de ses 21 ans le nouvel homme fort de l'équipe, Morgan Parra. "L'appétit vient en mangeant", confirmait le talonneur argentin Mario Ledesma. "Je suis fatigué mais gourmand". Et on sait combien le quart de finale perdu d'un point au Leinster cette année a laissé les Jaunards sur leur faim...

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |