Pisi - Smoa - Test-match - Icon Sport
 
Article
commentaires
Test Match

Les Samoa s'offrent la peau des Wallabies

Les Samoa s'offrent la peau des Wallabies

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 17/07/2011 à 11:22 -
Par Rugbyrama - Le 17/07/2011 à 11:22
C'est une véritable douche froide qui vient de s'abattre sur l'Australie. Ce dimanche à Sydney, les Wallabies, certes remaniés, se sont inclinés face aux Samoa (32-23). Une bien mauvaise opération avant l'ouverture dans six jours des prochains Tri-Nations avec la réception des Springboks.

L'Australie vient de connaître une bien mauvaise surprise. A moins d'une semaine de l'ouverture du Tri-Nations et d'un match contre l'Afrique du Sud, les Australiens ont été battus par une équipe des Samoa qui restait pourtant sur deux défaites consécutives (en Pacifip Cup, contre les Fidji et les Tonga), sur le score de 32 à 23. Inquiétant ? Plus ou moins. Dans un ANZ Stadium de Sydney qui sonnait très creux (moins de 30 000 spectateurs ont assisté à la rencontre alors que le stade a une capacité de plus de 80 000 places), les Samoa ont créé une grosse surprise face à une équipe d'Australie, il est vrai, largement remaniée. Quatre essais d'Alesana Tuilagi, Paul Williams, Kane Thompson et George Pisi ont offert aux insulaires une première victoire en terre australienne après quatre visites infructueuses.

Un exploit de taille

Après douze minutes de jeu, les Samoans menaient déjà 10 à rien. Un retard dont les Australiens ne se sont jamais remis. A la 55e minute, alors que le score était de 29 à 13 en faveur des Samoa, le sélectionneur des Wallabies, Robbie Deans, a décidé de faire rentrer le demi de mêlée Will Genia (auteur d'un superbe essai en finale du Super 15) et l'arrière Kurtley Beale. Mais le mal était déjà fait et les hommes du Pacifique tenaient leur succès historique. La recette ? "Nous ne les avons pas lâchés pendant 80 minutes et ne leur avons jamais laissé une chance", confiait le talonneur et capitaine samoan, Mahonri Schwalger, après le coup de sifflet final. Un exploit de taille car même diminuée, l'Australie reste l'Australie, deuxième nation au classement IRB. Mais dépassés par l'engagement et surpris par l'enthousiasme de leurs adversaires du jour, les Australiens ont eu beaucoup de mal à s'exprimer ballon en main.

Deans : "je m'en souviendrai"

Pour preuve, il a fallu attendre la demi-heure et une supériorité numérique pour les voir réagir, grâce notamment à un essai de l'ailier Digby Ioane et à la botte de Matt Giteau, auteur au total de 16 des 23 points de son équipe. "C'est un match dont je me souviendrai", commentait Robbie Deans à l'issue de la rencontre. Les Samoans aussi : lors de leur dernière venue il y a six ans, ils avaient encaissé un cinglant 74 à 7. Ce mauvais souvenir semble désormais bien loin.