Iain Balshaw - Grenoble Biarritz - 1er novembre 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Test Match

Angleterre - Des champions du monde 2003, il ne restait que Balshaw

Des champions du monde 2003, il ne restait que Balshaw

Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 12/07/2014 à 15:18 -
Par Fabien Pomiès - Le 12/07/2014 à 15:18
Avec les arrêts de Wilkinson, Tindall et Balshaw, c'est une page de l'histoire du rugby qui se tourne. Plus aucun champion du monde 2003 n'est en activité.

Vendredi, l'ancien arrière ou ailier anglais, Iain Balshaw, a annoncé qu'il mettait un terme à sa carrière de joueur à 35 ans. Une décision difficile à prendre mais tellement logique après une saison blanche et surtout seize mois de rééducation pour un genou récalcitrant. Le Biarrot aura tout tenté, en vain. Sur son compte Twitter, il a décidé de faire ses adieux avec un message empreint d'émotion: "Voilà, mon heure a sonné. Après 16 mois de rééducation du genou sans succès, il est temps de mettre un terme à ma carrière de joueur. Je voudrais remercier tout le monde, spécialement les clubs de Bath, Leeds, Gloucester et Biarritz, pour qui j'ai joué durant ses 17 dernières années. Grâce à eux, j'ai connu des expériences formidables, voyagé à travers le monde et me suis fait des amis pour la vie. Merci à tous".

Wilkinson et Tindall avaient raccroché quelques semaines plus tôt

Ayant fait ses débuts à Bath en 1997, il avait également porté les couleurs de Leeds et Gloucester avant de rejoindre Biarritz en 2009. Dix-sept années d'une carrière où il n'a pas été épargné par les blessures (épaule, adducteurs, dos, mollet, cheville, genou). Opéré du genou gauche en avril 2013, l'Anglais n'a pas réussi à revenir à la compétition. Un énorme préjudice pour son club du BOPB où il faisait partie des cadres. Balshaw pourra se vanter d'avoir remporté une H Cup (1998), un Challenge européen (2012) mais également trois Tournoi des 6 nations (2000, 2001, 2003) et la Coupe du monde (2003).

Car, avec le départ à la retraite de Balshaw, c'est une page de l'histoire du rugby qui se tourne. En mai, ils étaient seulement trois champions du monde 2003 encore en activité. L'ouvreur de Toulon, Jonny Wilkinson, a terminé avec le doublé H Cup-Top 14. Une façon de soigner sa sortie pour ce numéro 10 de légende. Quelques jours plus tôt, le centre de Gloucester, Mike Tindall, avait également mis un terme à sa carrière, même s'il rêvait de disputer une ultime saison. Rentré en cours de jeu lors de la fameuse finale du Mondial 2003 à Sydney (victoire 20-17 contre les Wallabies), Iain Balshaw est donc le dernier de cette génération à raccrocher.

Le fameux drop victorieux de Wilkinson en finale - 2003
Le fameux drop victorieux de Wilkinson en finale - 2003 - Icon Sport

Les avants

Jason Leonard (pilier, 45 ans, 114 sélections) – Retiré en 2004 des terrains
Mark Regan (talonneur, 42 ans et 46 sélections) – Retiré en 2009
Steve Thompson (talonneur, 35 ans et 73 sélections) – Retiré en 2011
Phil Vickery (pilier, 38 ans et 73 sélections) – Retiré en 2010
Dorian West (talonneur, 46 ans et 21 sélections) – Retiré en 2004
Julian White (pilier, 41 ans et 51 sélections) – Retiré en 2012
Trevor Woodman (pilier, 37 ans et 22 sélections) – Retiré en 2004
Danny Grewcock (deuxième ligne, 41 ans et 69 sélections) – Retiré en 2011
Martin Johnson (capitaine-deuxième ligne, 44 ans et 84 sélections) – Retiré en 2005
Ben Kay (deuxième ligne, 38 ans et 62 sélections) – Retiré en 2010
Neil Back (troisième ligne, 45 ans et 66 sélections) – Retiré en 2005
Martin Corry (troisième ligne, 40 ans et 64 sélections) – Retiré en 2009
Lawrence Dallaglio (troisième ligne, 41 ans et 85 sélections) – Retiré en 2008
Richard Hill (troisième ligne, 41 ans et 71 sélections) – Retiré en 2008
Joe Worsley (troisième ligne, 37 ans et 78 sélections) – Retiré en 2011
Lewis Moody (troisième ligne, 36 ans et 71 sélections) – Retiré en 2012

Les trois-quarts


Kyran Bracken (demi de mêlée, 42 ans et 51 sélections) – Retiré en 2006
Matt Dawson (demi de mêlée, 41 ans et 77 sélections) – Retiré en 2006
Andy Gomarsall (demi de mêlée, 39 ans et 35 sélections) – Retiré en 2010
Paul Grayson (ouvreur, 43 ans et 32 sélections) – Retiré en 2005
Jonny Wilkinson (ouvreur, 35 ans et 91 sélections) – Retiré en 2014
Stuart Abbott (centre, 36 ans et 9 sélections) – retiré en 2007
Mike Catt (centre-ouvreur, 42 ans et 75 sélections) – Retiré en 2010
Will Greenwood (centre, 41 ans et 55 sélections) – Retiré en 2005
Mike Tindall (centre, 35 ans et 75 sélections) – Retiré en 2014
Iain Balshaw (ailier-arrière, 35 ans et 35 sélections) – Retiré en 2014
Ben Cohen (ailier, 35 ans et 57 sélections) – Retiré en 2011
Dan Luger (ailier, 39 ans et 38 sélections) – retiré en 2003
Josh Lewsey (arrière, 37 ans et 55 sélections) – retiré en 2011
Jason Robinson (arrière, 39 ans et 51 sélections) – Retiré en 2007

* En gras, les titulaires de la finale Australie-Angleterre le 22 novembre 2003 (17-20)

Iain Balshaw avec l'Angleterre en 2008
Iain Balshaw avec l'Angleterre en 2008 - Icon Sport
 
 

commentaires


  • MarcusAntonius20/07/2014 10:04

    En effet, c'est exact, se pourrait-il que l'article soit une traduction d'un article anglais?

  • wind1715/07/2014 13:29

    On dit plutot il se retire, ou il s'est retiré ce qui est un verbe d'action et non d'état. Donc coller ce participe passé (d'action) en fonction d'attribut est impropre. Retraité est tout à fait adapté, au meme titre qu'un militaire peut commencer une nouvelle vie professionnelle après sa retraite.

  • pierre348113/07/2014 18:47

    Luger jouait à Toulon en 2008 donc pas du tout retiré en 2003...