Un Boyet record, Botha hors catégorieDernière mise à jour : 10/08/2012
 
Utilisez les flèches de votre clavier pour naviguerBalayez de gauche à droite pour naviguer  
Au cours d'une rencontre très brouillonne contre Clermont, Christophe Samson a grandement contribué à la domination castraise en conquête. Le deuxième ligne s'est également montré précieux dans les tâches obscures, permettant au CO d'avoir majoritairement la possession de balle.AFPLe métronome anglais s'est une nouvelle fois montré impérial. Face à Biarritz, Jonny Wilkinson a réussi un 100% au pied, terminant avec 21 unités au compteur. Que dire...Icon SportTrès tranchant, Maxime Mermoz a brillé au sein de la ligne d'attaque de Toulon. Sa remise intérieur pour Smith est décisive lors du premier essai varois. Une copie de grande qualité face à Biarritz.AFPGigantesque ! Bakkies Botha a dévoilé toute sa panoplie face au pack biarrot. Dans le combat, il n'a eu aucun équivalent. Il s'est même permis le luxe de ratrapper à la course la fusée Ngwenya. Le Toulonnais impressionne sérieusement à 33 ans.Icon SportPour la première fois de la saison, Bayonne enchaîne deux succès de suite. Et l'ouvreur Benjamin Boyet n'y est pas étranger. Face à Agen, il a cumulé 32 points au pied (avec un incroyable 11/11), pour ce qui constitue un record cette saison. Icon Sport

Passer la publicité

 
 
Sous le déluge, le demi de mêlée de Montpellier, Benoit Paillaugue, a joué contre nature, usant sans cesse du jeu au pied. Avec succès toutefois. Sa précision a tout le temps mis les Racingmen sur le reculoir. Précieux.Icon SportA l'image de son compère de la charnière, François Trinh-Duc s'est illustré par la qualité et la longueur de son jeu au pied face au Racing. "Il peut mettre le pied dans la glace", soulignait après la rencontre le Francilien, Fabrice Estebanez.Icon SportDerrière un pack dominateur, Valentin Courrent a évolué dans un fauteuil. Et il a sanctionné à maintes reprises l'indiscipline catalane, terminant avec 23 unités au compteur. Sa gestion dans le jeu a été précieuse. Et son coup d'oeil est déterminant sur l'essai de la gagne de Butonidualevu.AFPAu sein d'une équipe de Perpignan qui alterne le bon et le moins bon, le Gallois James Hook arrive à tirer son épingle du jeu. A Grenoble, il a inscrit tous les points de son équipe. Il a permis aux siens de rester au contact tout au long du match et d'empocher un précieux bonus défensif.AFPA tout juste 21 ans, Jules Plisson a tout d'un grand. Face à Mont-de-Marsan, l'ouvreur a excellé dans l'animation du jeu parisien et s'est permis le luxe de passer deux drops importants.Icon Sport

Passer la publicité

 
 
Comme depuis le début du championnat, Louis Picamoles est dans une forme internationale. La puissance du troisième ligne toulousain a fait des ravages au sein de la défense bordelaise. Pas étranger à la domination en mêlée du pack haut-garonnais.AFP