Ambitieux et auteur d’un recrutement de qualité, Oyonnax confirme sa volonté de jouer les premiers rôles du championnat. Après cinq journées, l’USO est la seule équipe encore invaincue. Une performance de taille surtout que les Haut-Bugistes se sont déplacés par trois fois.Icon SportSéduisant dans le jeu, Aurillac est l’une des belles surprises de cette entame de saison. Portés par un Petitjean impressionnant au pied (meilleur réalisateur), les Cantalous ont fait fort en remportant le derby contre Brive. Et la marge de progression semble importante.Icon SportLe grandissime favori du Pro D2, Lyon, ne domine pas son sujet autant que prévu. Attendus de pied ferme par toutes les équipes, les coéquipiers de Nallet et Chabal ont montré quelques petites failles. Ils possèdent tout de même la meilleure attaque du championnat (plus de 31 points de moyenne).EurosportPas attendu à pareille fête, Tarbes a montré beaucoup de solidarité dans son jeu. D’autant que le calendrier n’était guère évident avec des affrontements contre Lyon, Oyonnax, Pau, Aurillac et Carcassonne. Et le pied de Fortassin s’avère toujours aussi précieux.Icon SportFinaliste l’an passé, Pau nourrit de grosses ambitions. Si les Béarnais sont performants à domicile, ils éprouvent quelques difficultés à l’extérieur. Battus dans le derby face à Tarbes, sans même obtenir le bonus défensif. Mais attention, la Section aime bien avancer cachée.Icon SportPeu de joueurs de renom mais une redoutable cohésion d’équipe pour Albi qui a réussi son début de championnat. Surtout, le SCA est la première équipe à avoir fait chuter l’ogre lyonnais.Icon SportJamais cité parmi les favoris, Auch n’en demeure pas moins une équipe difficile à manœuvrer dans ce championnat de Pro D2 dont elle connait les moindres rouages. Redoutable à Jacques-Fouroux, le FCAG affiche de grosses lacunes hors de ses bases, avec aucun point engrangé en deux sorties.Icon SportSi le bilan de Carcassonne est négatif, il ne faut pas oublier que les Audois ont dû se déplacer à trois reprises. Et par trois fois, ils ont su engranger le bonus défensif. L’USC est une équipe sur laquelle il faudra vraiment compter lors de la suite du championnat. Crédit photo: USC.Other AgencyPetite déception pour les Rochelais qui visent une des cinq premières places. La défaite à la maison contre Oyonnax en ouverture du Pro D2 a, semble-t-il, marqué le moral des Maritimes qui alternent le chaud et le froid dans le jeu courant.Icon SportL’ancien pensionnaire de Top 14 s’est rendu compte que son objectif de remontée immédiate ne sera vraiment pas simple à décrocher. Le CABCL attendait bien mieux de ce premier bloc de cinq matchs. Réaction obligatoire sous peine de voir le wagon de tête s’échapper.Midi OlympiqueLe promu columérin résiste assez bien et a su prendre des points précieux dans sa quête du maintien. L’USC a prouvé qu’il avait du caractère en s’imposant à Dax, une semaine après sa défaite à domicile contre Aurillac. Crédit photo: Colomiers Rugby.Other Agency"L’Aussie Connection" n’a pas encore totalement pris à Narbonne. Le RCNM souhaitait à tout prix éviter une saison galère et son entame de championnat s’avère moyenne. Surtout que les Audois ont déjà reçu trois fois et ne pointent qu’au douzième rang.Icon SportPour sa première année à un tel niveau, Massy s’est aperçu du travail à effectuer pour mener à bien son objectif de maintien. Et cela ne sera pas simple. Une défaite à la maison et deux lourds revers à l’extérieur. Le moral semble toutefois bon au sein du groupe dirigé par Jean-Frédéric Dubois.Icon SportMaintenu en pro D2 après la relégation administrative de Bourgoin, Béziers tente tant bien que mal de résister. L’effectif s’est dessiné sur le tard, ce qui peut expliquer les deux revers inauguraux. Deux victoires importantes contre Dax et Aix mais un calendrier à venir pas simple à négocier.Icon SportLe Parc était attendu bien plus haut après cinq journées de championnat. Pas épargné par les blessures, le club provençal n’a pas encore réussi à mettre son jeu en place. Quatre défaites pour un calendrier abordable. Aix se doit de quitter la zone rouge au plus vite. Icon SportEntame cauchemardesque pour Dax, demi-finaliste l’an passé et actuelle lanterne rouge. Les Landais n’ont pas remporté le moindre succès et se sont mis dans une situation très embarrassante. Réaction obligatoire lors du prochain bloc de cinq rencontres.Icon Sport

Le baromètre après cinq journées

Si les Lyonnais de Chabal et Nallet apparaissaient comme favoris, après cinq journées, Oyonnax et Aurillac sont pour le moment devant. Tour d'horizon de tous les clubs avant la sixième journée de ce week-end.