Emile N'Tamack - Icon Sport
Rugbyrama se prend au jeu avec le XV

XV de France - Emile N'Tamack: "Je suis totalement contre les étrangers en équipe de France"

N'Tamack: "Je suis totalement contre les étrangers en équipe de France"
Dernière mise à jour Le 30/10/2014 à 10:04 - Publié le 30/10/2014 à 09:50
Par Sébastien Liebaut - Le 30/10/2014 à 10:04

Suite de l'entretien avec Emile N'Tamack où il est question du XV de France et notamment de la question de l'arrivée des étrangers en équipe nationale.

Vous avez été une des figures emblématiques de l'équipe de France. Voir les Bleus être piétinés depuis deux ans, cela vous attriste-t-il ?
 
Emile N'TAMACK: Oui bien sûr ! Après je connais le niveau de l'équipe de France et le contexte dans lequel elle vit et ce n'est pas chose facile. Là où cela devient difficile, c'est que l'on ne voit pas trop le soleil arrivé derrière les nuages. Chaque génération a eu ses moments de gloire et de doute malgré les différents entraineurs mais là, c'est une passe assez longue dans laquelle l'équipe de France s'enlise et a du mal à trouver les solutions.

Êtes-vous plutôt optimiste ou pessimiste à l'approche du Tournoi et à un an de la Coupe du monde ?

E.N'T: Je suis toujours optimiste et je pense que l'on peut toujours déplacer des montagnes. Après, la Coupe du monde sera une nouvelle compétition et je ne suis pas forcément inquiet concernant cette dernière. L'équipe de France montrera un visage différent. Toutefois, l'équipe de France, ce n'est pas la Coupe du monde ! C'est ce qu'elle représente au quotidien notamment dans le Tournoi des six nations et toutes les rencontres de prestige qu'elle peut jouer. Je ne dis pas que notre équipe peut tout gagner car par moment, le contexte nous met aussi en difficulté mais là où c'est ennuyeux, c'est le fait que l'équipe de France n'a pas eu de moments glorieux qui vont vibrer depuis longtemps. De plus, la concurrence est là avec d'autres sports où l'on voit les équipes nationales de football, de basket ou de handball à leur aise et dans le même temps, celle de rugby qui est à la peine et qui ne s'en sort pas. Et forcément, cela peut influencer les jeunes à se détourner de notre sport et aller voir ailleurs. L'équipe de France se doit de gagner ou d'essayer de gagner à n'importe quelle échéance sinon on arrête tout pendant quatre ans et on ne fait que les Coupe du monde. Ce n'est pas la vérité du XV de France et cette équipe reste la vitrine du rugby français.

" Gagner la Coupe du monde un jour avec une équipe constituée de nombreux étrangers naturalisés, je ne sais pas si à un moment, je pourrais me sentir représenté par ces joueurs-là"

A votre époque, il y avait très peu de joueurs étrangers au sein de l'équipe de France et on constate que la tendance s'inverse. Êtes vous plutôt favorable ou sceptique à la naturalisation de ces derniers pour intégrer l'équipe nationale ? 

E.N'T: Je ne suis pas sceptique, je suis totalement contre ! Pas contre les joueurs, loin de là, d'autant plus qu'ils méritent potentiellement leur place. Cependant, je pense que l'équipe de France appartient au demeurant à des joueurs français même si j'ai eu de supers garçons comme Pieter De Villiers (Sud-Africain) et Tony Marsh (Néo-Zélandais). Encore une fois, le message que l'on envoie à notre jeunesse et à tous les adhérents du rugby qui prennent une licence, c'est qu'un jour, atteindre le niveau suprême va se restreindre par cette concurrence venue de l'extérieur et non française. Et puis, où cela va t'il nous amener surtout ? Quel message veut on faire passer aux joueurs français ? Si il n'y a pas de limites à en prendre deux, trois alors pourquoi pas cinq, six voir douze ou l'équipe entière pendant que l'on y est ? Gagner la Coupe du monde un jour avec une équipe constituée de nombreux étrangers naturalisés, je ne sais pas si à un moment, je pourrais me sentir représenté par ces joueurs-là.

C'est-à-dire ?

E.N'T: Je suis peut être vieux jeu sur le sujet mais si on devait faire un sondage, je ne suis pas sûr qu'il serait positif. Ce n'est pas parce qu'une règle dit qu'au bout de trois ans ils ont le droit de porter le maillot bleu qu'il faut le faire. Quand tu joues pour l'équipe de France, tu représentes plein de choses: le côté sportif tout d'abord mais aussi ce que tu représentes dans la culture française de par sa diversité et sa mixité qui est déjà assez riche. Je préfère que l'on perde à la française plutôt que de gagner à la non-française. Même si les temps changent, est-ce que la population va s'enflammer en voyant beaucoup d'étrangers en équipe nationale ? On a critiqué les footballeurs car ils ne chantaient pas la Marseillaise, je ne vois pas Rory Kockott avec le maillot bleu sur les épaules chanter l'hymne national. Même si il a le droit de jouer pour l'équipe de France, il ne peut pas se considérer comme un citoyen français comme il ne peut pas dénigrer sa patrie sud-africaine ! Après, je peux comprendre que si les gars ont la possibilité de faire une Coupe du monde, ils vont la saisir... même la jouer pour le Pérou ! Pour un sportif de haut niveau, cette envie de disputer une Coupe du monde est légitime. Vivre un tel évènement est extraordinaire mais quelque part, il y a des personnes garantes des 300.000 licenciés que nous avons et je ne crois pas que tous ces messages soient favorables aux futures générations de jeunes. Donc ça m'ennuie car entrouvrir la porte, je le répète, pour aller chercher de l'efficacité et des choses que nous n'avons pas aujourd'hui, on est capable de pactiser avec une façon de faire dont il va être difficile de faire marche arrière.

0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×