15. Vincent MARTIN (Lyon) - Les Lyonnais auront attendu trois journées avant de débloquer le compteur des victoires mais c'est chose faite. Dans une rencontre globalement fermée et sans grandes envolées, l'arrière lyonnais a été l'un des plus tranchants offensivement avec son ailier Arnold.Icon Sport14. Alipate RATINI (Grenoble) - Où va s'arrêter l'ailier isérois ? Déjà très en vue l'an passé, il a réalisé une performance incroyable face à Bordeaux-Bègles ce samedi. Cinq franchissements et un triplé inscrit, il s'est régalé. Icon Sport13. Rémi LAMERAT (Castres) - A l'image de son équipe, le centre tarnais était tout simplement un ton au-dessus des Bayonnais (30-6). Et il n'est pas étranger au bonus offensif empoché par les siens.Icon Sport12. Jamie ROBERTS (Racing Metro) - Le colosse gallois semble s'être adapté au championnat français. Dans une rencontre âpre face à Toulon, il a été particulièrement précieux en défense (8 plaquages). Icon Sport11. Yves DONGUY (Oyonnax) - Peu utilisé à Toulouse ces dernières saisons, l'ailier retrouve ses couleurs dans l'Ain. Contre Paris, il a montré la voie en inscrivant les deux premiers essais de son équipe.Icon Sport10. François TRINH-DUC (Montpellier) - Nul ne sait encore s'il va retrouver les Bleus pour la tournée de novembre mais l'ouvreur du MHR a encore une fois été lumineux. Paillaugue en échec face aux poteaux, il s'est chargé de prendre le relais avec brio (18 points), claquant au passage deux drops.Icon Sport9. Julien AUDY (La Rochelle) - Oubliées les deux premières (lourdes) défaites en championnat. A Deflandre, le demi de mêlée a parfaitement conduit son équipe vers son premier succès, passant notamment 22 points au pied.Icon Sport8. Viliami MA'AFU - Au sein de la troisième ligne d'Oyonnax, le Tonguien a été royal contre le Stade français. Toujours aussi précieux pour son apport offensif mais aussi sa débauche d'énergie en défense.Icon Sport7. Fabien ALEXANDRE (Grenoble) - Certes, il n'a pas eu le rendement de son coéquipier Ratini mais belle prestation du troisième ligne grenoblois, franchissant une fois et plaquant à sept reprises. De nombreuses courses positives pour son équipe également à son crédit.Icon Sport6. Fulgence OUEDRAOGO (Montpellier) - A Clermont, les Héraultais ont réussi le gros coup du week-end grâce à une défense inversée parfaitement maîtrisée et surtout de redoutables plaqueurs à l'image du capitaine Ouedraogo (9).Icon Sport5. Lionel NALLET (Lyon) - Contre Brive, les Lyonnais se savaient attendus dans le combat d'avants, ils ont été servis. Et pour cela, l'expérimenté Nallet a été un exemple à suivre pour ses coéquipiers.Icon Sport4. Rodrigo CAPO ORTEGA (Castres) - Contre Toulouse, il avait énormément manqué à son équipe. De retour aux affaires en deuxième ligne aux côtés de Richie Gray, il a été précieux comme d'habitude dans le combat et par son activité.Icon Sport3. Uini ATONIO (La Rochelle) - Capitaine des Rochelais, le pilier droit a montré l'exemple à suivre, se montrant très habile ballon en mains, lançant des charges dévastatrices et mettant au supplice son vis-à-vis en mêlée fermée.Icon Sport2. Dimitri SZARZEWSKI (Racing-Metro) - Quelle santé ! Pour sa première titularisation avec le Racing après plusieurs mois d'absence, le talonneur a été omniprésent sur le terrain et très appliqué en touche. Bref, le voilà revenu (presque) à son meilleur niveau.Icon Sport1. Saimone TAUMOEAPEAU (Castres) - Contre Bayonne, il a largement participé à la domination des Castrais. Avec ses coéquipiers du pack, il a pris le dessus sur celui des Basques.Icon Sport

Notre XV de la 3e journée

Ce lundi, découvrez notre sélection des quinze joueurs qui ont brillé au cours de la troisième journée de Top 14.