Coupe du monde -20 ans 2012 - Other Agency
 
Mondial -20 ans

La Coupe du monde junior officiellement lancée

La Coupe du monde junior officiellement lancée

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 02/06/2012 à 14:31 -
Par Rugbyrama - Le 02/06/2012 à 14:31
Une cérémonie réunissant entraîneurs et capitaines des douze nations en compétition, lançait aujourd’hui à Cape Town, la cinquième édition de la coupe du monde des moins de 20 ans.
 

Les premières rencontres n’auront lieu que lundi, mais cette fois, ça y est, la Coupe du monde junior 2012 est officiellement lancée. Dans un des salons du Cape Town Stadium, construit il y a deux ans pour la Coupe du monde de football et toujours flambant neuf, c’est Philippe Bourderias le directeur français de la compétition, qui a donné le coup d’envoi de l’épreuve. Une cérémonie assez solennelle, mais finalement nécessaire. Comme une pesée avant un combat de boxe. Devant les entraîneurs et les capitaines des douze nations qui tenteront de priver la Nouvelle-Zélande d’un cinquième sacre consécutif, Bourderias a rappelé ce que représentait la compétition pour l’IRB: "La Coupe du monde des moins de 20 ans est l’événement le plus important organisé par l’IRB, après la Coupe du monde senior. Cela fait deux ans que l’on prépare l’épreuve sud-africaine. Elle nous a demandé beaucoup d’énergie et d’importants efforts financiers, mais avant même que ne débutent les rencontres, nous sommes sûrs de notre succès: pour la première fois cette année, les trente matchs seront retransmis en direct et une soixantaine de pays dans le monde assureront sa couverture".

Grosse attente sur les baby Boks

Sur sa tribune, surplombant tous les capitaines, Grant Pascoe, adjoint au maire de Cape Town qui accueille la compétition, n’a pour sa part, pas manqué d’humour: "Ces jeunes ont-ils tous 20 ans ? Parce que lorsque je les vois, que je vois mon fils qui a leur âge, je suis bien content de l’avoir mis au ping-pong". Reprenant son sérieux et se tournant vers Wiaan Liebenberg, le capitaine des baby Boks, Pascoe a ajouté: "Rendez-nous fiers. On croit en vous, en votre succès". L’attente sur les Springboks junior commence à se faire sérieusement ressentir. Quinze journalistes assistent quotidiennement à leurs entraînements. Les joueurs reçoivent des sollicitations de toute part. Sauront-ils transformer cette pression en supplément d’âme. Il le faudra pour détrôner les Blacks encore favoris, bien qu’ils s’en défendent. Rob Penney, leur manager assure que ses "joueurs feront du mieux qu’ils peuvent, mais qu’ils doivent surtout construire leur propre destinée, sans se référer à leur statut de favori. Nous avons le talent, nous sommes compétitifs, mais la compétition n’a pas commencé". Tout est désormais près du côté de l’organisation. "Place au rugby", a d’ailleurs conclu Philippe Borderias, cette cérémonie d’ouverture.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×