RUGBY France Mondial moins de 20 ans - Eurosport
 
Mondial -20 ans

Les Bleuets réalisent l'exploit

Les Bleuets réalisent l'exploit

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 19/06/2011 à 10:38 -
Par Rugbyrama - Le 19/06/2011 à 10:38
La France s'est qualifiée pour les demi-finales de la Coupe du monde grâce à sa victoire 31 à 25 face à l'Australie ce samedi à Trévise. Un véritable exploit pour les Tricolores qui n'étaient jamais parvenus à se hisser dans le dernier carré de cette compétition où ils défieront l'Angleterre.
 

Geoffrey Palis est allé arracher ce dernier ballon dans un regroupement australien sur une ultime offensive. Alors que les Bleuets ne comptaient plus que six points d'avance, l'ailier tricolore a sauvé les siens d'un retournement de situation cruel. Un ballon précieux pour un véritable exploit. La France a battu l'Australie et s'est qualifiée pour les demi-finales de la Coupe du monde des moins de 20 ans pour la première fois de son histoire. Elle retrouvera l'Anglterre pour une place en finale.

Il était certain qu'il faudrait cravacher jusqu'à l'ultime seconde. L'Australie ne s'avouerait jamais vaincue. Les Bleuets, même prévénus, ont subi cet acharnement à ne pas vouloir céder. Pourtant, l'équipe de France des moins de 20 ans a frôlé le match parfait. Une entame idyllique avec un ballon récupéré sur le coup d'envoi de Jean-Marc Doussain, des avants dynamiques à chaque point de rencontre, des trois-quarts inspirés pour un essai splendide dès la 4e minute. Un petit coup de pied par-dessus de Pierre Bérard pour Jean-Bernard Pujol qui retombait dans l'en-but. Le festival se poursuivait avec Geoffrey Palis, entré en jeu à la place de Pujol blessé, qui résistait pour aplatir en coin (15e). La magie opérait à l'image de cet exploit personnel de Jean-Marcellin Buttin qui récupérait sa chandelle avant de fixer le dernier défenseur d'un crochet rageur (26e). A la demi-heure de jeu, les Bleuets menaient 24 à 6 et ils semblaient alors intouchables.

Les Bleuets ont fait front

L'Australie s'appuyait alors sur ses individualités pour tenter d'inverser la tendance. Ils arrivaient enfin à enchaîner des séquences un peu plus longues et la fin de première mi-temps s'annonçait difficile pour les Français. Les Bleuets accusaient le contre coup de leur entame de match et encaissaient deux essais en deux minutes, la défense n'arrivant plus à monter vite pour presser. A la pause, l'écart n'était plus que de six points (24-18).

A la reprise, les Australiens occupaient de nouveau le camp tricolore. Mais les Bleuets faisaient front pendant dix minutes, en repoussant un à un les assauts adverses. En profitant de la moindre erreur pour récupérer le ballon et se dégager, allant même jusqu'à s'offrir une occasion de rêve en contre par l'intermédiaire de Pierre Bérard. Malheureusement, Jean-Marc Doussain au soutien ne pouvait aplatir. Mais ce sursaut offensif permettait au moins d'aller occuper le camp adverse pendant de précieuses minutes. Mieux, les Français inscrivaient un nouvel essai sur un nouveau coup de pied par-dessus le premier rideau pour Jean-Pascal Barraque (59e). L'exploit était en marche même si la fin de rencontre était insoutenable car les Bleuets manquaient l'occasion de tuer la rencontre à la 70e minute par un contre de l'intenable Barraque. Les secondes devenaient des minutes, des minutes des heures mais la défense française se révélait héroïque, ne cédant que quelques secondes avant la fin du temps réglementaire.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×