Marmouyet - Bayonne Perpignan - 19 juillet 2013 - Other Agency
 
Matches Amicaux

Top 14, Bayonne - Jean-Jo Marmouyet: "Gagner en certitudes d'ici la reprise"

Marmouyet: "Gagner en certitudes d'ici la reprise"

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 31/07/2013 à 16:27 -
Par Midi Olympique - Le 31/07/2013 à 16:27
Deux semaines après un premier match de préparation face à Perpignan (28-12), Bayonne reçoit le Stade français, vendredi soir, à Jean-Dauger. Le troisième ligne aile bayonnais Jean-Jo Marmouyet dresse un état des lieux de la préparation et de la progression collective de l'Aviron avant ce deuxième test.
 

Quel bilan tirez-vous du stage organisé pendant quatre jours à Hagetmau, la semaine dernière?

Jean-Jo MARMOUYET : L'équipe a profité d'être ensemble 24 heures sur 24 pour travailler un maximum collectivement. Les plages d'entraînements étaient assez longues, ce qui a permis de réellement mettre en place le rugby pour la saison. Jusque-là, la préparation était essentiellement physique, nous avons pu entrer dans le détail. Le stage permet tout ça, en dehors du fait qu'il nous éloigne des fêtes de Bayonne (sourire).

Sentez-vous une montée en puissance de l'équipe, à deux semaines de la reprise ?

J.-J.M : Oui, les entraînements gagnent en précision, le rythme s'accélère, il y a de plus en plus de repères... Cela fait déjà un an que ce système est travaillé et la plupart des joueurs qui arrivent le connaissent en partie. C'est de mieux en mieux.

Pour une fois, l'Aviron s'inscrit dans la continuité au niveau du staff. Cette stabilité doit vous permettre de gagner du temps...

J.-J.M : C'est ce qui avait été dit l'an passé en début de saison : un projet va se mettre en place et ça ne se fera pas sur six mois ou même un an. Cela s'inscrit au moins sur du moyen terme. L'équipe reste, en quelque sorte, sur une saison préparatoire. Il faut maintenant poursuivre sur cette progression.

Icon Sport

Qu'attendez-vous du match face au Stade français, vendredi soir ?

J.-J.M : Il faut s'inscrire dans la continuité du match de Perpignan qui a été plutôt satisfaisant. Il faut confirmer les bonnes choses qui ont été mises en place et en rectifier pas mal d'autres, notamment défensivement car nous sommes parfois passés à côté. Ces matchs amicaux doivent servir à poser les bases de la saison et à gagner en certitudes. Et à s'adapter aux nouvelles mêlées.

Justement, où en êtes-vous par rapport à ce changement de règle ?

J.-J.M : Nous sommes dans le flou. Tout le monde attend de voir comment ça va se passer en jeu réel. Contre Perpignan, ça s'était bien passé. Les consignes sont claires mais généralement, dans le rugby, c'est l'application et l'interprétation de la règle qui posent problème.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×