Lyon et Toby Arnold encore du boulot sur le plan offensif - Icon Sport
 
Article
commentaires
Matches Amicaux

Match amical, Lyon-Oyonnax (12-7) - A Lyon, les bases sont (déjà) là

A Lyon, les bases sont (déjà) là

Par Thomas Corbet
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 28/07/2014 à 11:09 -
Par Thomas Corbet - Le 28/07/2014 à 11:09
Premier test estival réussi pour le Lou qui signe son retour dans l'élite du rugby français avec un succès face à son voisin d'Oyonnax (12-7). Si le chantier offensif reste conséquent, les Rhodaniens se seront au moins rassurés sur les fondamentaux du jeu.

Une pluie torrentielle, une rencontre accrochée, des essais d'avants, le tout face au voisin oyonnaxien (12-7). Faut-il y voir des signes prémonitoires ? La saison ne tardera pas à apporter ses réponses, mais on peut d'ores et déjà supposer que ces deux formations auront à nouveau maille à partir lors du futur exercice, l'étage du classement restant à déterminer. Ce premier résultat, au vu du contexte amical, ne devrait pas pour autant procurer d'ascendant psychologique sur le potentiel rival Oyonnax.

"Ca fait toujours du bien de gagner, mais on sera à la lutte avec les treize autres équipes, et ce sera dur tous les week-ends", déclarait ainsi Olivier Azam. L'heure n'est évidemment pas encore à la jubilation, d'autant qu'il reste une charge de travail considérable à effectuer sur la conduite du jeu. Il poursuit: "Le secteur de l'attaque a été en difficulté, dans des conditions climatiques délicates. Il nous manquait également nos deux animateurs Lachie Munro et Stephen Brett. Il nous reste deux matchs amicaux, et nous allons repartir au travail lundi avec enthousiasme." En leur absence, c'est Fabrice Estebanez qui a dû endosser le costume du chef d'orchestre. Avec une réussite relative.

Conquête et défense en place

Tout n'est néanmoins pas à jeter à l'eau, loin s'en faut. Et l'entraineur lyonnais a pu constater que certains secteurs étaient en très bonne voie. Avec seulement sept points encaissés face à des Oyonnaxiens joueurs, les motifs de satisfaction ne manquent pas. "Le jeu c'est aussi être costauds sur les bases. On n'a été pris qu'une fois sur un mauvais jeu au pied, la conquête a été sérieuse, on leur a posé des soucis en touche, on a sorti nos ballons sur mêlées et inscrit deux essais sur ballons portés", énumère le technicien. Et on aurait du mal à lui donner tort, tant son pack s'est montré souverain dans les phases statiques face à une écurie réputée dans ce domaine.

Le promu s'est donc rassuré pour sa première sortie, avec en prime, une belle capacité à redresser la barre en cours de match au niveau de la maitrise de l'engagement. "On a pu voir que quand on a fait beaucoup de fautes en début de match, on s'est mis en difficulté. On a ensuite été plus précis pour parvenir à occuper le camp d'Oyonnax et scorer", détaillait Lionel Nallet dans les couloirs du stade. Le triptyque conquête-défense-occupation, la base solide sur laquelle le maintien devra nécessairement se construire.

Olivier Azam, l'entraîneur des avants du Lou
Olivier Azam, l'entraîneur des avants du Lou - Icon Sport
 
 

commentaires


  • spy6928/07/2014 18:41

    Effectivement étonnant de ne pas avoir fait jouer les 10 de métier. J'espère qu'il n'y a pas de problème physique derrière ça, que c'est juste pour faire une grande revue d'effectif.

  • Ada7428/07/2014 17:12

    Bonne saison au LOU !!!

  • 3/4 DU 6928/07/2014 14:03

    allez Le Lou , du travail , du beau jeu et on y croit ...bonne saison à vous , 1 abonné & supporter :-)