Icon Sport

FOUR NATIONS - Les Springboks pour rester dans la course, les Pumas pour ne pas rester "Fanny"

Les Springboks pour rester dans la course, les Pumas pour ne pas rester "Fanny"
Par Rugbyrama

Le 15/09/2017 à 14:30Mis à jour Le 15/09/2017 à 16:24

FOUR NATIONS - La quatrième journée met aux prises les deux leaders de la compétition, la Nouvelle-Zélande et l'Afrique du Sud, pour un match qui s'annonce décisif dans la course au titre. A domicile les Australiens, auteurs d''une prestation encourageante contre les Springboks, devront se méfier des Argentins, tenaces et en pleine progression .

Tenue en échec par l'Australie (23-23) le week-end dernier, l'Afrique du Sud n'a pas perdu tout espoir de remporter pour la première le Rugby Championship. Son dernier triomphe au sommet de l'hémisphère sud remonte à 2009, alors que l'Argentine ne participait pas à la compétition. Avec 11 points contre 14 pour les All Blacks, l'équation est, sur le papier, simpliste : la victoire est impérative samedi face à la Nouvelle-Zélande, sur la pelouse du North Harbour Stadium, pour passer devant et garder son destin en main.

Les Boks ont un suspense à ménager... et des affronts à laver

Pour cela, l'Afrique du Sud a quelques arguments. L'affrontement des deux packs risque de valoir le détour. Les deux premières lignes sont des mélanges de joueurs expérimentés et de novice au très haut niveau. Le talonneur Dan Coles fera face à Malcolm Marx, dont le premier match international remonte au 17 septembre 2016 contre les All-Blacks. Si le talon sud-africain de 23 ans pourra compter à sa gauche sur "The beast", Tendai Mtawarira (91 sélections), il sera épaulé sur sa droite par un invité surprise en la personne de Martin Dreyer (29 ans, Southern Kings). En face, la première ligne néo-zélandaise apparaît comme inexpérimenté : Nepo Laulala compte 6 caps dont 2 titularisations et Kane Hames compte 34 minutes de jeu au niveau international. A noter que Steve Hansen a effectué pas moins de 7 changements dont celui annoncé de TJ Perenara par Aaron Smith.

Plus surprenant le troisième ligne Vaea Fifita ne figure pas sur la feuille de match. Revenus d'une stratégie de jeu minimaliste qui les avaient vus terminer bon dernier en 2015 et avant-dernier l'an passé, les Sud-africains doivent aussi laver les affronts de 2016 qui avait vu les All-Blacks l'emporter 41-13 à Christchurch et 57-15 à Durban.

Australie - Argentine, un match pour exister

Les deux confrontations à venir entre l'Australie et l'Argentine devraient offrir des affrontements serrés entre deux équipes qui ne comptent pas encore de victoires. Les Australiens sont parvenus à arracher le match nul contre l'Afrique du Sud, lors de la précédente journée. Les coéquipiers de Michael Hooper ont même mené 20-10 après un essai de Polota-Nau à la 47è.

Par Hugo Dervissoglou

0
0